Rallye du Mexique: Lappi (Citroën) domine une 1re spéciale interrompue

Avec le soutien de

Le Finlandais Esapekka Lappi (Citroën) a signé le meilleur chrono de la super-spéciale d’ouverture du Rallye du Mexique, interrompue «pour raisons de sécurité» jeudi à Guanajuato (centre), alors que trois pilotes ne l’avaient pas disputée et se sont vu attribuer un temps théorique.

Lappi a bouclé les 1,14 km de l’ES1 en 1 min 6/10, avant que les organisateurs de la 3e manche de la saison 2019 du Championnat du monde des rallyes (WRC) ne décident de l’arrêter.

Une rampe qui faisait faire des sauts aux véhicules était en effet trop endommagée après le passage du Britannique Kris Meeke (Toyota), le 13e concurrent à s’élancer.

Le Français Sébastien Ogier (Citroën), le Belge Thierry Neuville (Hyundai) et l’Estonien Ott Tänak (Toyota), leader du Championnat, qui n’ont pas pu participer à cette spéciale, se sont vu attribuer le même temps que Meeke et que le Britannique Elfyn Evans (M-Sport/Ford), à 6/10 de Lappi.

Le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai) est intercalé à 1/10 du leader provisoire.

Huit spéciales font office de copieuse entrée en matière vendredi sur des routes bien connues des concurrents, dont la fameuse «El Chocolate» (ES2-ES5) au cours de laquelle ils atteindront le point culminant de la saison, à plus de 2700 m d’altitude. Deux passages sur circuit viendront clore la journée.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires