Naissance des quadruplés: «Ni ma femme ni moi n'avons vu leur visage jusqu’ici»

Avec le soutien de
Viren Rungen, 43 ans, et sa compagne, Devina Bhoyjonauth, 22 ans. La jeune femme a quitté l’hôpital mardi.

Viren Rungen, 43 ans, et sa compagne, Devina Bhoyjonauth, 22 ans. La jeune femme a quitté l’hôpital mardi.

Une semaine est passée depuis que Devina Bhoyjonauth, 22 ans, a donné naissance à des quadruplés, à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle. Et si elle a pu regagner son domicile, à Surinam, mardi 5 mars, les bébés, eux, sont toujours sous surveillance médicale dans différents hôpitaux. Un des fils est à l’hôpital Jeetoo, tandis que le second est à celui de Flacq. Les deux filles, quant à elles, sont à l’hôpital de Rose-Belle.

Ce n’est que mardi que Devina Bhoyjonauth a eu la chance de voir ses bébés. «Dan lopital Jeetoo, mo finn mem pran enn mo bann zanfan mardi», lâche Viren Rungen, le père des quadruplés, le cœur rempli de joie. Mais pour ce qui est de ses filles, il n’a vu que leurs pieds, soutient-il. «Nous n’avons, ni ma femme ni moi, vu leur visage jusqu’ici.»

Pour l’heure, Viren Rungen ne sait toujours pas quand ses quadruplés seront autorisés à rentrer chez eux. «Ils sont toujours reliés à plusieurs appareils. Il faudra attendre l’avis des médecins.» À mardi, cependant, les parents s’activaient à chercher les noms des bébés. «D’ici quelques jours, nous leur donnerons des noms», confie le père de famille.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires