Au Morne: un projet IRS contesté

Avec le soutien de
Ce projet IRS est prévu au Morne.

Ce projet IRS est prévu au Morne. 

Huit villas, un restaurant, un centre de bienêtre, une salle de cinéma… C’est, entre autres, ce que prévoit de construire Le Morne Brabant IRS Co. Ltd sur une propriété privée au Morne. Ce projet fait pour le moment l’objet d’un avis dans les journaux pour un Building and Land Use Permit. Le dossier n’a, cependant, pas encore été soumis au conseil de district de Rivière-Noire qu’une contestation est déjà en préparation. En toile de fond : le cachet patrimonial du site du Morne.

«Le Morne est inscrit sur la liste des patrimoines mondiaux de l’Unesco depuis 2008… Tout changement dans le paysage culturel de ce site va menacer les efforts pour sauvegarder la mémoire de ce lieu», affirme les contestataires de ce projet immobilier, craignant de voir se dénaturer le site du Morne. Dans une lettre en vue de chercher des pétitionnaires, ils veulent attirer l’attention du conseil de district de Rivière-Noire sur le fait que des développements fonciers importants peuvent changer la face du site protégé par l’Unesco.

Du côté du conseil de district, l’on comprend que le dossier n’a pas encore été déposé. Du coup, les détails du projet ne sont pas encore connus du public. Contacté, Steeve Magdeleine, président du conseil de district de Rivière-Noire, dit avoir entendu parler du projet.

Préservation du patrimoine

«L’approbation du projet ne dépend pas uniquement du conseil de district, à cause du lieu où il se situe. Même s’il n’est pas dans la zone tampon, il n’est pas loin d’un site protégé par l’Unesco, sur un terrain privé, soutient-il. Il faudra donc avoir l’approbation du Morne Heritage Trust Fund et de l’Unesco lui-même. Nous allons veiller à tous les aspects pour la préservation du patrimoine.»

 Cependant, le site étant sur une propriété privée et le projet étant un développement foncier, le président du conseil de district affirme qu’une décision ne peut être prise sans étudier tous les aspects y relatifs. «Je ne suis pas pour ou contre le projet. Il faudra juste bien l’étudier», précise Steeve Magdeleine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires