Kamal Taposeea reconduit à la présidence

Avec le soutien de
Elu président pour la deuxième année consécutive, Kamal Taposeea s’est montré très confiant dans son discours de circonstance face à la presse

Elu président pour la deuxième année consécutive, Kamal Taposeea s’est montré très confiant dans son discours de circonstance face à la presse

Kamal Taposeea garde son fauteuil de président pour une deuxième année consécutive, la dernière année de son mandat en tant qu’administrateur. Il en a été ainsi décidé après l’assemblée générale hier après-midi. Une assemblée générale qui a vu la nomination d’office d’Anoop Madhow et Paul-France Tennant.

Fait rarissime, ces deux candidats ont accédé directement aux deux postes d’administrateurs disponibles avec la fin de mandat du dernier nommé et Mukesh Balgobin (suspendu lors de sa présidence). Naresh Gujadhur et Vinod Beeharee, les deux autres candidats, ayant décidé de se retirer lundi.

Du coup, Anoop Madhow et Paul-France Tennant ont été déclarés administrateurs du Mauritius Turf Club aux côtés de Kamal Taposeea (président), Denis Doger de Spéville, Rajesh Servansing et Frantz Merven pour les trois prochaines années. Une nomination qui s’est déroulée dans une ambiance terne contrairement aux années précédentes, vu qu’il n’y avait pas nécessité d’une élection d’où l’absence des membres votants dans l’enceinte du MTC.

Kamal Taposeea, quelques minutes après avoir été élu pour la deuxième fois en tant que président, a tenu à remercier ses collègues administrateurs pour leur confiance. «Je dois remercier mes collègues administrateurs pour cette confiance. L’an dernier, on a bien bossé, et, aujourd’hui, nous avons présenté un très bon bilan. On a fait 8,8 millions de profits avant taxes. Il y a surtout eu une très bonne ambiance lors de la réunion.

Il y avait une satisfaction évidente. C’est ce qu’on a essayé d’achieve. On a voulu un board qui communique avec ses membres et qui les engagent aussi. Sur ce point-là, on peut dire qu’on a réussi. C’est le fruit du travail de tous les administrateurs. Il n’y a pas que moi. On va travailler de la même façon cette année encore, et on espère faire aussi bien. Je suis heureux d’accueillir à nouveau Paul-France Tennant, un vieux routier, et aussi Anoop Madhow. Je crois que les membres ont constaté qu’on mean business». Fort de son bilan de l’an dernier, Kamal Taposeea n’a pas caché son optimisme. «Cette année, nous avons recruté Mike Rishworth. Je pense qu’il sera un atout pour le Club, de par sa riche expérience dans plusieurs domaines dans les courses», a déclaré Kamal Taposeea.

Le président se réjouit, également, qu’il n’y ait pas eu une élection avec des clans. «On avait quatre candidats dont deux se sont retirés. Personnellement, je trouve que c’est une très bonne chance qu’il n’y ait plus cette bataille de clans.»

Collaboration recherchée

Le président a également abordé les relations entre le Mauritius Turf Club et la GRA «Est-ce que le Club est parfait ? Loin de là. On a beaucoup de travail à faire. Cela, je l’ai dit depuis deux ans. Est-ce que certaines choses qui découlent de la GRA sont contraires au Club ? Je crois que c’est une question de travailler ensemble. Récemment on est tombé d’accord que la Gambling Regulatory Authority et le Mauritius Turf Club se rencontrent deux fois par mois. Ce sera une très bonne chose car nous ne serons pas surpris par les décisions de cette instance et eux non plus.

Les choses devront aller dans la bonne direction. Mike Rishworth sera le seul à s’entretenir avec la Gambling Regulatory Authority», devait déclarer le président.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires