Le 27 février 1985: Ahmad Jeewah démissionne du parquet pour se joindre au MMM

Avec le soutien de
Ahmad Jeewah

Ahmad Jeewah

Il y 34 ans, le Senior Crown Counsel Ahmad Jeewah annonce sa démission du parquet. L'avocat laisse entendre qu'il quitte la fonction publique pour faire de la politique.

En effet, Ahmad Jeewah affirme qu'il compte se joindre au Mouvement Militant Mauricien (MMM), alors dans l'opposition. La démarche d'Ahmad Jeewah ne s'insère pas à ce moment-là dans une perspective électoraliste. Il n'y avait pas d'élections générales en vue. Les précédentes venaient d'avoir lieu un an et demi auparavant en août 1983. L'avocat dit son intention d'encadrer l'action de la General Workers Federation.

L'Express du 27 février 1985 rappelle que seulement trois autres juristes avaient, avant Ahmad Jeewah, quitté le service public pour se joindre au MMM. Il s'agit d'Anerood Jugnauth en 1971, Anil Gayan en 1982 et Ivan Collendaveloo en 1983.

Par la suite, Ahmad Jeewah fait une belle carrière politique. Il entre au conseil municipal de Port-Louis et devient Lord maire en 1993 et 1994. Après la scission au MMM en 1993, l'élu de la capitale devient président du parti de Paul Bérenger. En ce qui concerne, son engagement au niveau national, il est député de la circonscription No 2 de 1991 à 2005. L'avocat est également ministre de la Fonction publique de 2000 à 2005. À la fin de son mandat, il se met en retrait de la politique active.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires