Conditions climatiques: attention aux moustiques !

Avec le soutien de

La dengue

Aucun cas de dengue n’a pour l’heure été détecté à Maurice mais cette maladie a déjà touché plusieurs personnes dans l’île. Les personnes contaminées ont une forte fièvre, des maux de têtes sévères, des douleurs derrière les yeux, des douleurs articulaires et musculaires, le tout accompagné de nausées, de vomissements et d’éruptions cutanées. Dans sa forme plus sévère, les personnes infectées peuvent saigner du nez et des gencives, ressentir des douleurs abdominales aiguës et avoir du mal à respirer. Cette maladie dans sa forme extrême peut entraîner d’importantes hémorragies internes et des défaillances d’organes. La dengue est une maladie mortelle. Son traitement consiste en la prise d’analgésiques, qui permettent d’atténuer les symptômes. Il faut consommer beaucoup d’eau également pour combattre la déshydratation.

Le chikungunya

Ceux qui ont souffert du chikungunya en 2006 peuvent dire à quel point cette maladie n’est pas à prendre à la légère. Le virus est transmis par la femelle du moustique tigre et ses symptômes ressemblent à ceux de la dengue et du zika. Ils comprennent des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires et une forte fièvre. Chez certains, ces symptômes s’accompagnent également de nausées et de démangeaisons. Ils apparaissent généralement entre trois et sept jours après la piqûre du moustique infecté. Les personnes âgées et les nouveaunés sont les plus à risques. Il n’existe pas de vaccin contre cette maladie, le traitement consistant à soulager les symptômes.

Le zika

Il est bon de savoir que seule une personne sur quatre est susceptible de développer des symptômes. Ces derniers comprennent des douleurs musculaires et articulaires, de la fièvre, des éruptions cutanées, entre autres. S'ils ressemblent à ceux de la dengue et du chikungunya, ils sont plus légers. Et apparaissent entre trois et 14 jours après la piqûre et durent habituellement entre deux et sept jours. Le virus peut toutefois se transmettre de la mère à l’enfant à travers le placenta. Ce qui peut, dans ce cas, provoquer de graves malformations congénitales chez les fœtus. De rares cas de décès sont liés au zika. Il n’existe aucun vaccin contre ce virus. Le traitement consiste uniquement à soulager les symptômes.

La malaria

À la fin de l’année dernière, Mau- rice a recensé un cas importé de malaria. C’est dire que cette maladie constitue toujours un risque potentiel. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le paludisme ou plus communément appelé la malaria, est une maladie potentiellement mortelle. Ses symptômes sont la fièvre, de sévères maux de tête et des frissons. Ils apparaissent généralement au bout de dix à 15 jours après la piqûre du moustique infecté. Si la maladie n’est pas traitée rapidement, elle peut entraîner la mort, notamment chez les personnes les plus fragiles.

Précautions à prendre

Il n’est jamais de trop de rappeler les précautions à prendre pour éviter ces maladies. Après les pluies, jetez l’eau accumulée dans les pots et les récipients vides dans votre cour. Assurezvous que l’eau ne stagne pas sur le toit de votre maison et que vos gouttières soient bien entretenues.

Ramassez les feuilles mortes, qui peuvent contenir des eaux stagnantes propices à la prolifération des moustiques. Désherbez et élaguez vos arbres. Si vous avez dans votre jardin des récipients trop lourds à être vidés, couvrez-les hermétiquement ou recouvrez cette eau d’une fine couche d’huile. Les larves ne pourront plus respirer et mourront.

De nombreux anti-moustiques sont en vente mais vous pouvez opter pour la citronnelle et la moustiquaire. Portez des pantalons et blouses à manches longues. Il vaut mieux avoir chaud qu'être malade.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires