Bourse contestée au QEC: «Un drame humain», dit Steve Obeegadoo

Avec le soutien de
Steve Obeegadoo en compagnie des parents de Nusayhah Hingah lors d’une conférence de presse ce samedi 23 février.

Steve Obeegadoo en compagnie des parents de Nusayhah Hingah lors d’une conférence de presse ce samedi 23 février.  

«Séki mo souhaité sé get lavénir de Nusayhah. Sé li mo priorité. Pa pou antam enn prosé judiciaire ki pou pran enn traler létan. Atitid Mauritius Examinations Syndicate (MES) totalman inkompréhansib.» Tels sont les propos de l’ancien ministre de l’Éducation qui a animé une conférence de presse en compagnie des parents de Nusayhah Hingah, ce samedi 23 février. Pour Steve Obeegadoo, «il est inconcevable que le MES ne donne pas d’information aux parents qui sont dans le flou depuis le début de cette affaire». Élève du Queen Elizabeth College (QEC), Nusayhah Hingah a devancé une boursière sur la liste des «Top 500 Scholarships». Or, la jeune fille n’a pas été proclamée lauréate, contrairement à sa camarade, Rabia Ibrahim Bahemia, dans la filière scientifique.

Steve Obeegadoo persiste et signe. «Pou gagn lazistis bisin gagn informasion.» Raison pour laquelle, dit-il, il lance un appel au ministère de l’Éducation pour que ces informations soient données. «Ki kriter inn kalkil klasman la ? Ena enn dram imin. Fodé dimounn péna léker pou pa trouvé ki sa tifi la ek so fami inn kasé. Rabia Bahemia osi pé soufer. Li rakonté ki so lazwa inn transform an désarwa. Sé so labours kinn rémet an kestion. MES pa koné lor ki baz loréa aloué ? Biento bann séki pou al enrézistré pou compte, zot pa pou éna drwa oné ki bann kriter pou loréa ? Pou garanti konfians piblik

Dans la foulée, l’ancien ministre de l’Éducation a déclaré qu’il n’a jamais vu une telle situation. «Dépi komié banané system loréa existé ? Dimounn finn toulétan fer konfians MES. Eski ou kapav explik sa anomali la ? Kifer pa pé donn informasion ? Ki éna pou kasiet ladan. Zamé mo pa ti pou krwar ki bann kriter pou loréa enn sékré d’état

Commentant l’action légale entamée par la famille de Nusayhah, Steve Obeegadoo affirme que c’est un recours ultime. «Mé nou pa néseser ariv la. Madam la minis zis bisin donn instriksion pou mo donn informasion. Li pa sifi bisin Nusayhah gagn enn labours adisionel. Bisin konn bann kriter ki lors ki donn loréa. Pou éna enn réunion ant avoué Pazhany Rangasamy ek lafamiy en début semaine par rapor a aksion légal

Le père de Nusayhah Hingah, pour sa part, n’en démord pas. Sa fille a travaillé dur pour en arriver jusque-là. «Nou enn fami modes. Nou péna moyen. Mo tifi ti met target dépi form 5 li ti dir li pou rann mwa fier. Toultan dimounn dir lézamp vinn dépi lao, nou espéré nou pou gagn enn bon rézilta

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires