Dettes de Rs 73 M: deux propriétés de Gooljaury vendues à la barre

Avec le soutien de
L’homme d’affaires n’avait pas honoré ses dettes de Rs 65 millions.

L’homme d’affaires n’avait pas honoré ses dettes de Rs 65 millions.

L’ancien partenaire d’affaires de Nandanee Soornack n’est pas au bout de ses peines. Rakesh Gooljaury doit Rs 72 789 175,50 à la MauBank. Et c’est à la demande de cette institution bancaire que deux de ses propriétés seront vendues à la barre devant la Master’s Court jeudi après-midi.

Rakesh Gooljaury avait contracté un emprunt de Rs 65 millions auprès de la MauBank pour le compte de sa compagnie, Jack Intl Ltée, mise en liquidation. Il avait donné comme garantie hypothécaire ses deux propriétés immobilières, sises à Flic-en-Flac et sur un terrain de l’État à Belle-Mare.

Or, au 30 novembre 2016, l’homme d’affaires n’avait pas honoré ses dettes de Rs 65 millions, sans compter Rs 7 789 175,50 représentant les intérêts sur le capital. Ce qui fait un total de Rs 72 789 175,50. Le «Power to Seize», daté du 22 décembre 2016, porte la signature de Ramesh Motee, Chief Risk Officer, et Sanraj Luximon, Head of Special Assets Management, les représentants de la MauBank.

La propriété de Flic-en-Flac fait partie de l’immeuble Les Sables D’or, érigé sur une portion de terrain de 1 500 mètres carrés. Elle a été évaluée par l’huissier du privé Harold Lyempermal à Rs 12 millions. La mise à prix devant la Master’s Court est fixée à Rs 595 000.

Quant à l’autre propriété, elle est située sur un terrain de 380 mètres carrés à Belle-Mare, dont le bail est valide pour 60 ans à compter du 27 avril 2009 et expire le 26 avril 2069, selon un accord entre les deux parties. Elle a été évaluée à Rs 25 millions. La mise à prix pour la vente à la barre est de Rs 4,2 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires