Banque de Maurice: de récents recrutements font sourciller

Avec le soutien de
La BoM Tower se retrouve secouée par des embauches.

  La BoM Tower se retrouve secouée par des embauches.

Le récent recrutement d’Ajay K. Choudhary comme Director of Banking Supervision sur une base contractuelle provoque des remous à la Bank of Mauritius (BoM) Tower. Dans une lettre envoyée au gouverneur de la Banque centrale et à ses deux adjoints, le syndicat des employés se pose des questions : «We would like to seek formal clarification from the Bank on whether the recruitment of Mr Choudhary as Director, Supervision is in line with the Equal Opportunity Act and why the post was not advertised to both internal and external potential candidates ?» 

En outre, le syndicat des employés soulève le cas d’une dame qui a été confirmée au poste d’Assistant Director, Supervision sur une base permanente avant la fin de la période de probation, qui est de deux ans. Dans la lettre envoyée au gouverneur de la BoM, il est précisé que le syndicat des employés n’a rien contre la femme en question, mais que celui-ci souhaite savoir quelles sont les politiques qui ont été suivies. 

Le cas de M. Mardayah Kona, recruté comme Head of Legal Services alors qu’il avait bénéficié du Voluntary Retirement Scheme (VRS), préoccupe aussi les employés. Comment quelqu’un qui avait signé un VRS sous l’ancienne direction peut-il être employé de nouveau par la nouvelle direction, se demande-t-on. Dans ce cas également, l’Union des employés s’interroge sur les raisons qui ont poussé la direction à ne pas faire un appel à candidatures (interne et externe). 

Nous avons sollicité le Chief Communications Officer – poste pour lequel il y a en ce moment un appel à candidatures – concernant les recrutements. Il a transmis notre demande à la direction. Nous attendons toujours une réponse.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires