Il y a 42 ans: Li de Dev Virahsawmy embarrasse la censure

Avec le soutien de
Dev Virahsawmy avait écrit la pièce, en 1972.

Dev Virahsawmy avait écrit la pièce, en 1972.

La presse du 11 février évoque l’embarras des membres du comité de censure qui ne savent pas  s’ils doivent interdire la pièce de théâtre Li de Dev Virahsawmy. L'auteur envisageait une représentation de l’œuvre, interdite depuis les années 70, dans le cadre des célébrations marquant l'anniversaire du Grup Soley Ruz. Cette structure mène l'action culturelle du Mouvement Militant Mauricien Socialiste Progressiste (MMMSP). Le groupe porte le même nom que le journal du parti.

Le MMMSP avait été crée par Dev Virahsawmy et d'autres dissidents du Mouvement Militant Mauricien (MMM), en 1973. À la suite des désaccords avec d’autres membres de la direction du MMM, dont Paul Bérenger, Dev Virahsawmy et ses camarades avaient quitté le parti.

Dev Virahsawmy avait écrit la pièce, en 1972, alors qu'il était en prison avec d'autres dirigeants du MMM. A l'époque, le gouvernement de la coalition Parti Travailliste-Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD), utilisait l'état d'urgence et des lois répressives comme le Public Order Act pour emprisonner des politiciens de l'opposition.

Li, une, œuvre en kreol, raconte l'histoire d'un prisonnier politique, dont on parle tout le long de la pièce, mais qui n'apparait jamais sur scène. L'œuvre évoque aussi les thèmes de la pauvreté et des atteintes à la liberté. Elle est inspirée des évènements des années 70 et des conditions sociales prévalant à Maurice à cette époque.

La pièce Li interdite depuis sa création fut quand même montée dans une quasi-clandestinité par des étudiants de l'Université de Maurice, en 1976. L'interdiction qui pèse sur Li ne sera levée qu'en 1981, quand la pièce obtient le premier prix du concours de théâtre radiophonique de Radio France.

Deux ans auparavant, l'œuvre avait été publiée avec une préface de Dan Callikan, alors membre du Grup Soley Ruz et cadre du MMMSP. Elle a aussi été traduite en français par Carpanin Marimoutou,  homme de lettres et chercheur Réunionnais.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires