Kamil majestic : un enfant star très terre à terre

Avec le soutien de

Le nom de Kamil Majestic ne vous dira sans doute rien mais en France, cet enfant de 11 ans est déjà une star. Ses chansons sont liked par des millions de personnes. Il a participé à plusieurs émissions de radio et de télévision françaises et a tourné dans deux films. Il en est à son troisième tournage à Maurice sous la direction du réalisateur tanzanomauricien Martin Magembe.

C’est au Mciné de Trianon que Kamil Majestic, de son vrai nom Kamil Kanzallah, nous rejoint. Un lieu qui n’est pas choisi au hasard car il appartient à Rajesh Callicharan, propriétaire de plusieurs salles de cinéma et de la société importatrice de films Mont Ida Entertainment Ltd, qui a grandement financé le tournage du film Quand je-re-grandirai, d’après le scénario écrit par Martin Magembe et dans lequel Kamil est l’acteur principal.

Si pour ses 11 ans, il est plutôt petit de taille, la pratique régulière de badminton et de ping-pong lui a musclé la carrure et les bras. Dès le premier contact, on sent que Kamil est à l’aise partout. Il a le sourire enjôleur. Il n’est pas venu seul. Il est accompagné non seulement du réalisateur Martin Magembe mais aussi de son père Mohamed, qui est d’origine marocaine. Sa mère Monika, originaire de Pologne, est restée en France avec son frère jumeau Ilias et ses trois autres frères, à savoir Wissam, 20 ans, Nassim, 16 ans et Ryad, six ans. Ils vivent à Saran, ville située dans la ville d’Orléans en France.

Il a été relativement facile pour Kamil de s’introduire dans l’univers du showbizz français car son père possède un studio d’enregistrement de disques et de production de clips nommé Majestic Records. Mais son aisance où qu’il soit est innée. Depuis sa plus tendre enfance, raconte Mohamed Kanzallah, Kamil ne tient pas en place contrairement à son jumeau. «Depuis qu’il est petit, il bouge beaucoup et fredonne toujours des airs. On l’entend dans la maison, contrairement à ses autres frères et à son jumeau qui est son opposé. Ilias est timide et calme. A tel point que pour leur anniversaire, le 7 novembre, les amis apportent des cadeaux pour Kamil mais oublient Ilias. C’est dire qu’il marque les esprits».

«Depuis qu’il est petit, il bouge beaucoup et fredonne toujours des airs. On l’entend dans la maison (…)»

Chaque soir, avant d’aller se coucher, Kamil passe un peu de temps dans le studio d’enregistrement de son père pour voir ce qui s’y déroule. Alors qu’il n’a que six ans, son père produit un artiste qui est appelé à faire la première partie du concert du rappeur Black M. Kamil qui est fan des chansons de cet artiste, y assiste. Il a des fourmis dans les jambes. «Cela m’a donné l’envie de monter sur scène.» Alors que son père auditionne des artistes en vue d’organiser un concert, Kamil confie à son père qu’il veut s’y produire. Mohamed Kanzallah le décourage en lui disant qu’il n’a que six ans et qu’il est trop jeune pour cela. Le jour du concert, l’enfant n’écoute que lui et s’empare du micro. Et reprend le titre Aladin de Black M. Les 300 spectateurs sont scotchés à leur siège et au final, Kamil est applaudi à tout rompre. Il est surpris de voir que plusieurs se sont même mis debout pour l’acclamer. «Je me suis alors dit : je fonce.» Ses parents qui sont aussi admiratifs de sa prestation, l’encouragent et le soutiennent. Peu après, ils sont approchés par la réalisatrice française Thitia Marquez pour que Kamil joue dans son film intitulé «Mon fils Malick». Mis au courant de la proposition par ses parents, le gamin accepte. Il est aussi sollicité par le casting de The Voice Kids pour participer aux auditions à l’aveugle. Et bien évidemment, il interprète sa chanson fétiche Aladin de Black M. Si personne du jury ne se retourne pour lui, sa prestation diffusée sur les réseaux sociaux, est plébiscitée par les téléspectateurs qui la partagent. Sa vidéo fait grand bruit et a eu jusqu’ici 10 millions de vues.

Un buzz qui a été jusqu’aux oreilles de Black M, qui l’a alors invité à chanter Aladin en première partie de son concert au Zénith. Kamil est enchanté de l’aubaine et au jour dit, il monte sur scène et chante sans une fausse note devant 6 000 spectateurs. «Le seul mot que je peux dire c’est que c’était énorme», raconte le garçonnet. Les propositions de participation à des concerts dans sa ville se multiplient.

 Tout comme les radios régionales et nationales dont NRJ et des chaînes de télévision comme Disney Channel l’invitent à venir s’exprimer aux côtés de vedettes de la chanson hip hop ou rap. «Kamil est comme d’habitude à l’aise», confie son père. On l’invite pour participer au casting de La France a un incroyable talent et il interprète à nouveau la chanson de Black M. Pour trois membres du jury, c’est un oui mais pas pour Gilbert Rozon qui ne comprend pas comment le jeune garçon peut dire qu’il va se faire garagiste

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires