Quatre ans après: Soodarshan Gajadhur met en orbite le collège Sookdeo Bissoondoyal

Avec le soutien de
Soodarshan Gajadhur, lauréat dans la filière scientifique, est entouré de ses parents, fiers de lui…

Soodarshan Gajadhur, lauréat dans la filière scientifique, est entouré de ses parents, fiers de lui…

Un lauréat, deux classés. Le Sookdeo Bissoondoyal State College, sis à Rose-Belle, a de quoi s’enorgueillir de sa performance aux examens du Higher School Certificate 2018. Quatre ans après Ritesh Puttur, Soodarshan Gajadhur, 18 ans, met en orbite le collège. Il est lauréat dans la filière scientifique.

Le recteur, Parmessa Soobeeraj, affirme qu’il n’a jamais douté des chances du jeune homme. «Je suis très fier de Soodarshan. Mo ti pé expect li vinn enn lauréat. Il est un élève très brillant qui, dès la Form I, a remporté plusieurs prix, comme celui du Best Performer», témoigne-t-il. De son côté, Soodarshan Gajadhur, qui habite à Plaine-Magnien, confie qu’il savait qu’il avait de bonnes chances d’être lauréat. Toutefois, il a eu un moment de doute hier matin, lors de la proclamation des résultats. «Quand j’écoutais la radio et que je n’entendais pas mon nom, j’étais un peu découragé», révèle-t-il.

 
 

Cela a été une libération lorsque la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a finalement dit son nom. «Kan mo finn tann mo nom mo’nn sot lor mo mama déswit, mo’nn rémersié Bondié ek nou tou inn koumans ploré ek kriyé», raconte Soodarshan Gajadhur.

Grâce à cette bourse d’État, il pourra soulager financièrement ses parents. D’autant qu’il est issu d’un milieu modeste. Sa mère Veena travaille comme School Superintendent au Rivière-des-Anguilles State College, tandis que son père Suraj est policier. Son frère Shubham est, lui, en troisième année à l’université de Maurice.

L’effervescence régnait au collège Sookdeo Bissoondoyal, à Rose-Belle, hier.

Soodarshan Gajadhur souhaite poursuivre ses études au Canada. «J’hésite entre l’ingénierie et l’architecture. Je n’y ai pas encore bien réfléchi. Dans deux ou trois jours, je devrais être fixé», avance cet ancien élève de l’école primaire Mohabeer Burrenchobay.

Dès le plus jeune âge, font valoir ses proches, il a récolté les prix, dont le Best Pupil Award ou encore Best Performance Award. Et si le jeune homme, qui est de nature timide, est très studieux, il ne rechigne nullement à faire la fête avec ses proches. «Nous sommes à six cousins et cousines dans la famille Gajadhur. Nous aimons nous amuser, danser, aller camper et surtout jouer aux dominos. Soodarshan fait toujours la fête avec nous. C’est un garçon qui aime sa famille», souligne sa cousine Vidushi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires