La Ligue 1 rend hommage à Sala, Paris tourné vers Old Trafford

Avec le soutien de

Avant la compétition, l’émotion: les stades de Ligue 1 rendront un hommage posthume à l’ancien buteur nantais Emiliano Sala, ce week-end lors d’une 24e journée où le Paris SG effectuera ses derniers réglages avant la Ligue des champions.

Des larmes

Deux semaines et demie après la disparition de son avion au-dessus de la Manche, le corps d’Emiliano Sala a été récupéré dans l’épave du monomoteur Piper Malibu qui emmenait l’ex-attaquant des «Canaris» vers son nouveau club de Cardiff.

La Ligue a pris l’initiative de rendre un dernier hommage à l’Argentin de 28 ans. «Une minute d’applaudissements sera observée sur tous les terrains avant le coup d’envoi des rencontres», a indiqué la LFP.

Dans ce contexte, la réception de Nîmes dimanche (15h00) à la Beaujoire relègue l’enjeu sportif au second plan. L’émotion sera encore forte dans l’enceinte nantaise, déjà théâtre d’un hommage marquant lors de Nantes - Saint-Etienne le 30 janvier, avec des banderoles, des tifos et des chants continus.

Bordeaux, le club qui l’a fait venir en France, se rendra de son côté samedi (17h00) dans la citadelle parisienne, où le PSG compte 11 succès en autant de matches depuis le début du championnat. La tâche s’annonce plus que compliquée pour des Girondins peu en réussite dernièrement.

. Des choix

L’entraîneur parisien Thomas Tuchel sera toujours privé de sa star Neymar, et peut-être encore de Marco Verratti, trop juste pour reprendre en milieu de semaine en Coupe de France.

Quatre jours avant le déplacement à Manchester United en 8e de finale aller de Ligue des champions, le technicien allemand fait face à un dilemme: faut-il préserver des joueurs comme Marquinhos, Thilo Kehrer, Juan Bernat et Leandro Paredes, qui ont joué près de 120 minutes mercredi contre Villefranche-sur-Saône (0-0, 3-0 après prolongation), ou les aligner pour préparer le choc de C1?

La belle mécanique parisienne s’est déjà heurtée dimanche à l’ambition des Lyonnais, vainqueurs (2-1) au terme d’un match de haute intensité...

Des enjeux

De son côté, l’OL se rend dimanche (21h00) à Nice fort d’une série de cinq victoires d’affilée, toutes compétitions confondues, en grande partie à mettre au crédit de Moussa Dembélé: l’ex-attaquant du Celtic Glasgow a marqué quatre fois au cours de la période.

Les Lyonnais sauront au coup d’envoi si Lille, solide 2e, a trébuché ou non sur la pelouse de la lanterne rouge Guingamp.

En bas de tableau, Monaco voudra s’éloigner encore un peu plus de la zone rouge. Mais il y aura un déplacement compliqué à gérer dimanche (15h00) à Montpellier, étonnant cinquième du championnat.

Programme de la 24e journée de Ligue 1:

Vendredi

(20h45) Dijon - Marseille

Samedi

(17h00) Paris SG - Bordeaux

(20h00) Amiens - Caen

Strasbourg - Angers

Dimanche

(15h00) Montpellier - Monaco

Nantes - Nîmes

Toulouse - Reims

(17h00) Guingamp - Lille

Rennes - Saint-Etienne

(21h00) Nice - Lyon

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires