Hôtellerie: Safran Landcorp prend le contrôle de Villas Caroline

Avec le soutien de
L’investissement pour la rénovation de Villas Caroline se chiffre à Rs 1 milliard.

L’investissement pour la rénovation de Villas Caroline se chiffre à Rs 1 milliard.

Villas Caroline, l’hôtel de 75 chambres implanté depuis une quarantaine d’années à Flic-en-Flac, s’ouvre prochainement à de nouvelles ambitions suivant un changement de propriétaire.

Safran Landcorp, le fruit d’un partenariat entre Safran Immobilier et Landcorp Capital, dont le Chairman est Pascal Bertrand et le CEO Cyril How Kin Sang, vient de racheter avec Alain Pinagapany, un des directeurs fondateurs, les 54 % d’actions détenues par la famille Du Mée depuis la création de Villas Caroline dans les années 70. Du coup, la société deviendra l’actionnaire majoritaire. Avec, à la clé, un investissement de Rs 1 milliard pour sa rénovation d’ici l’année prochaine.

«Notre démarche d’acquérir une participation au capital de Flic-en-Flac Ltd s’inscrit dans la stratégie de Safran Landcorp d’investir dans un beach club de haute facture dans le cadre de sa stratégie de vente de villas de luxe et autres appartements», souligne Cyril How Kin Sang.

Si le montant du deal est gardé secret, en revanche le nouvel actionnaire de Villas Caroline s’est engagé à investir Rs 1 milliard pour financer sa rénovation. «Nous travaillons actuellement les moindres détails de ce plan de rénovation qui prendra le temps nécessaire à sa réalisation. Car nous voulons qu’au terme du projet, Villas Caroline avec sa superficie d’environ quatre arpents et 132 chambres s’impose avec ses infrastructures modernes et soit en ligne avec d’autres projets immobiliers que nous comptons développer sur la côte ouest du pays», ajoute Pascal Bertrand.

Villas de luxe

Aujourd’hui, la direction de cette société se réjouit que sa compétence, voire son expertise dans la construction des villas de luxe, est reconnue par des stakeholders. D’ailleurs, Safran Landcorp est impliqué actuellement dans le développement et la construction de quelque 125 villas de luxe à Tamarin. Complétée à 75 %, la première phase du projet Akasha Villas sera une réalité d’ici fin 2019. Ce projet aura nécessité un investissement de Rs 7 milliards. Le groupe Safran Immobilier est propriétaire et gestionnaire de plus de 1 000 chambres hôtelières en France, et ce depuis 1992.

Safran Landcorp est aussi partie prenante avec Semaris, une filiale de New Mauritius Hotels (NMH) dont le Chief Executive Officer est Gilbert Espitalier-Noël. Ce partenariat avec le premier groupe hôtelier porte sur le développement de 220 villas de luxe aux Salines, à Rivière-Noire. Construit sous le Property Development Scheme, ce projet comprend également l’aménagement d’un parcours de golf de 18 trous de standard international.

L’expertise de Safran Landcorp a été recherchée, nous diton, pour ce projet compte tenu de son expérience internationale dans le développement de projets résidentiels et de ses réseaux commerciaux. Aussi, la direction de NMH est convaincue que ce partenariat ajoutera de la valeur aux actions de NMH à court et moyen termes.

Pour le moment, Safran Landcorp et Semaris travaillent à la conceptualisation de ce projet de construction avec le design des villas tout en discutant avec les consultants qui y seront impliqués avant d’annoncer le calendrier de travail.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires