Dr Shilpa Sooknundun: «Les personnes âgées ne sont pas conscientes de la chaleur»

Avec le soutien de
La forte chaleur qui prévaut actuellement peut-elle avoir des répercussions sur notre santé ? Comment les prévenir ?

La forte chaleur qui prévaut actuellement peut-elle avoir des répercussions sur notre santé ? Comment les prévenir ?

Quelles sont les conséquences de la chaleur sur la santé?
La chaleur a plusieurs effets sur le corps humain, dont l’irritabilité et un manque de concentration, des nausées, des étourdissements, une sensation de faiblesse, des crampes musculaires, des maux de tête, une sensation de soif, sans compter une transpiration abondante, qui peut être une gêne pour soi et pour les autres. La température du corps grimpe.

Ces symptômes peuvent-ils être mortels?
Notre organisme réagit mal à la chaleur extrême. On transpire abondamment – on perd du sel, de l’eau. Dans de tels cas, il est important de boire, soit de l’eau minérale soit du jus, pour prévenir la déshydratation et éviter de se retrouver en état de choc, voire de mourir.

Qui sont les plus à risque et pourquoi?
Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la chaleur parce que leur corps contient moins de réserves en eau. Il ne faut jamais exposer un enfant au soleil sans protection ou dans un environnement fermé et surchauffé comme une voiture ou une chambre pas ventilée. Un enfant se déshydrate très vite et risque l’insolation ou le coup de chaleur. Les risques sont plus élevés si l’enfant souffre de fièvre ou d’une gastro-entérite avec la perte en eau.Dans un deuxième temps, les personnes âgées sont également affectées à cause de l’affaiblissement du système nerveux central de leur cerveau, ce qui ne les rend pas conscientes de la chaleur. Leurs glandes sudoripares, qui produisent la sueur, fonctionnent au ralenti, humidifiant moins la peau et envoyant ainsi un faux signal au «thermostat» du corps. Inconscientes de la chaleur, ces personnes ne réalisent pas sa gravité et ses effets néfastes. De plus, nos aînés consomment souvent des diurétiques et anti-inflammatoires, qui sont mauvais pour les reins et qui contribuent à la déshydratation.

«Un enfant se déshydrate très vite et risque l’insolation ou le coup de chaleur. Les risques sont plus élevés si l’enfant souffre de fièvre ou d’une gastro-entérite avec la perte en eau.»

Dr Shilpa Sooknundun, de la Clinique du Nord.

Existe-t-il des maladies ignorées mais causées par la chaleur?
Oui, tout à fait. Il y a l’œdème de chaleur, soit un gonflement des tissus, qui survient surtout au niveau de la cheville. L’œdème peut toutefois disparaître après un ou deux jours, si la personne se trouve dans un environnement frais et aéré. Des éruptions miliaires, soit de minuscules pointes rouges à la surface de la peau, peuvent aussi être observées. Elles sont souvent accompagnées de picotements.

La chaleur est aussi responsable de syncope, soit de vertige et de perte de connaissance. Une réhydratation dans un endroit frais est nécessaire. Enfin, dans des circonstances plus graves, des coups de chaleur peuvent survenir, ils s’accompagnent de malaises, d’une température à 41°C avec perte de connaissance partielle ou complète. Un traitement d’urgence est alors nécessaire.

«Dans des circonstances plus graves, des coups de chaleur peuvent survenir, ils s’accompagnent de malaises, d’une température à 41°C avec perte de connaissance partielle ou complète. Un traitement d’urgence est alors nécessaire.»

Comment réagir face à une personne qui a eu un coup de chaleur?
En cas d’épuisement dû à la chaleur, il faut demander de l’aide médicale. Et rester avec la personne jusqu’à l’arrivée des secours. Entre-temps, il faut déplacer le malade vers un endroit ombragé et frais. Il faut lui enlever le plus de vêtements possible, y compris les chaussures et chaussettes. Il faut appliquer de la glace (sur sa tête) ou des compresses humides et fraîches sur son visage, et son cou – et vaporiser de l’eau fraîche sur lui. La chambre ne doit pas être humide – le vent doit circuler dans la pièce car si l’humidité est élevée, la chaleur ne va pas diminuer. Donnez-lui à boire de l’eau, du jus clair ou une boisson énergisante.

Rappelez-nous les précautions à prendre en cas de forte chaleur.
Il faut boire plus que de coutume, de l’eau minérale, du jus de fruits, des tisanes ou du bouillon froid. Il est important de consommer au minimum deux litres par jour. Oubliez les boissons alcoolisées, le café ou les sodas qui font uriner davantage. Il est important de ne pas attendre d’avoir soif pour boire.

Mangez léger et consommez plus des fruits et légumes. Optez pour des produits riches en eau. Évitez de sortir au moment le plus chaud de la journée, soit entre midi et 17 heures. C’est mieux de rester à l’intérieur. Fermez tentures et fenêtres côté soleil dès que la température extérieure dépasse celle de l’intérieur, ne rouvrez que la nuit ou tôt le matin après la grande chaleur. Limitez tout effort physique.

Au niveau des vêtements, portez du coton léger et blanc, car les tons clairs repoussent la chaleur. Rafraichissez-vous régulièrement et si jamais vous devez vous exposer au soleil, n’oubliez pas d’appliquer une forte dose de crème solaire toutes les deux heures.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires