Homicide involontaire: Thierry Henry débouté en cour

Avec le soutien de
Thierry Henry est poursuivi sous cinq chefs d’accusation.

Thierry Henry est poursuivi sous cinq chefs d’accusation.

«La cour estime que la divulgation de l’identité du témoin à ce stade, n’est pas en rapport avec les questions soulevées dans la présente procédure à ce jour.» Telle est la conclusion du magistrat Sacheen Boodhoo, de la cour intermédiaire, hier, dans le cadre de la motion de l’accusé, Thierry Henry. Il voulait connaître l’identité de la personne qui dit l’avoir vu au volant de sa voiture, le jour de l’accident mortel à Bois-Marchand.

Le magistrat a ainsi rejeté la motion de Thierry Henry, qui par le biais de son avocat Me Hervé Duval, avait soutenu que la défense devait avoir l’occasion de tester la fiabilité de ce témoin oculaire. Le Senior Supervising officer, de Piton, affirme, qu’il avait reçu une information qui stipulait que c’était bel et bien Thierry Henry qui conduisait.

«C’était Madame Henry qui s’est présentée comme la conductrice mais comme je venais de recevoir une information, j’avais décidé de laisser partir Mme Vicky Henry. C’est à partir de là qu’on avait décidé de demander à l’accusé d’effectuer un alcootest… Il ne peut avoir deux chauffeurs dans une voiture», avait dit l’officier.

Thierry Henry est poursuivi sous cinq chefs d’accusation. En l’occurrence, homicide involontaire, conduite en état d’ivresse, refus de se soumettre à un alcotest, «failing to provide a specimen of blood/urine» et «obstructing police officer».

Le procès se poursuivra le 13 mars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires