Secteur financier: «Maurice deuxième plus gros investisseur en Inde», selon Sesungkur

Avec le soutien de
Le ministre des Services financiers face à la presse, ce jeudi 17 janvier.

Le ministre des Services financiers face à la presse, ce jeudi 17 janvier.

Bien que Singapour ait devancé Maurice en termes de volume d’investissement direct étranger sur l’Inde, Maurice demeure «le deuxième plus gros investisseur en Inde». C’est, du moins, ce que soutient le ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur. C’était lors d’un point de presse, ce jeudi 17 janvier, à l’issue de sa rencontre avec une délégation du Fond monétaire international (FMI). 

Cette délégation s’était rendue au ministère dans le sillage de l’application de l’article VI. Celui-ci stipule qu’une équipe du FMI effectue une visite annuelle dans un pays membre afin de faire un suivi de sa situation économique. 

Aux questions de la délégation du FMI sur la solidité de notre secteur financier, Sudhir Sesungkur a fait ressortir que celui-ci demeure solide face aux changements auxquels il fait face. D’ajouter que Maurice occupe une place importante sur la plateforme financière de la Grande péninsule, malgré  la progression de Singapour. «Les statistiques publiées par le Reserve Bank of India ne couvrent que six mois. Nous aurons une meilleure idée de la situation lorsque les chiffres annuels seront rendus publics», avance-t-il. 

Au dire de Sudhir Sesungkur, le recul de Maurice était inévitable au vu du démantèlement du traité de non-double imposition avec l’Inde. «J’ai fait comprendre au FMI que Maurice demeure le deuxième plus important investisseur en Inde», souligne le ministre des Services financiers.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires