Mahen Seeruttun: «On attend la décision des Law Lords dans l’affaire MedPoint»

Avec le soutien de
Le ministre de l’Agro-industrie a participé à un atelier de travail sur le renforcement de la biosécurité du secteur agricole ce mercredi 16 janvier.

Le ministre de l’Agro-industrie a participé à un atelier de travail sur le renforcement de la biosécurité du secteur agricole ce mercredi 16 janvier.

«Je pense que comme tous les Mauriciens nous avons eu l’occasion de regarder les débats en direct du Privy Council. Les juges ont demandé du temps avant de donner leur décision et on attend que celle-ci soit prise.» Propos du ministre de l’Agro-industrie qui commentait le procès MedPoint qui a été entendu par cinq Law Lords, à Londres hier. Mahen Seeruttun intervenait, ce mercredi 16 janvier, lors de l’ouverture d’un atelier de travail, à Ebène. Un atelier de travail qui a pour objectif de renforcer la biosécurité du secteur agricole à Maurice.

Un expert africain de la Food and Agricultural Organisation (FAO) a fait le déplacement pour assister à cet atelier de travail. Lors de son discours, le ministre a déclaré qu’après l’épidémie de la fièvre aphteuse et les invasions des différents insectes la prudence est de mise. «La facilité avec laquelle les personnes se déplacent permet d’être plus à risque. Et j’ai demandé, depuis que la fièvre aphteuse fait ravage, à ce que nos protocoles soient renforcés pour protéger nos territoires. Cela, avec l’aide des experts qui viendront avec d’autres propositions pour un meilleur renforcement.» Mahen Seeruttun a précisé qu’un projet de loi est en préparation en ce sens.

Dans la foulée, le ministre de l’Agro-industrie est aussi revenu sur les mesures prises depuis qu’une alerte de fièvre aphteuse a été déclarée en Afrique du Sud. À titre d’exemple, les importations de viande et d’animaux provenant de ce pays ont été temporairement suspendues. «Le ministère veille toute cette affaire de très près», a-t-il fait ressortir. 

Publicité
Publicité

Fin de la saga qui dure depuis 2011 ? Eléments de réponse mardi 15 janvier 2019, lorsque l’appel du Directeur des poursuites publiques, suivant l’acquittement de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint, sera entendu devant le Privy Council. L’enjeu est de taille pour le Premier ministre, qui joue là sa carrière politique.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires