En cour: la nouvelle demande de voyager d’Husein Abdool Rahim rejetée

Avec le soutien de
Husein Abdool Rahim fait l’objet d’une accusation d’escroquerie de Rs 935 000.

  Husein Abdool Rahim fait l’objet d’une accusation d’escroquerie de Rs 935 000.  

Il vient de se rendre en France et en Allemagne. Husein Abdool Rahim souhaite de nouveau se rendre à l’étranger. Or, sa requête a été rejetée en cour de district de Port-Louis où siège le magistrat Pritviraj Balluck, mardi 15 janvier. L’inspecteur Ramdonnee qui représente le commissaire de police, a objecté à la demande du dénonciateur de l’affaire Yerrigadoo. Il a indiqué que ce dernier, qui fait l’objet d’une accusation d’escroquerie de Rs 935 000, pourrait s’enfuir. «Il avait dans le passé violé les conditions imposées par la cour en se rendant dans des pays qu’il n’avait pas mentionnés dans sa demande», a soutenu l’inspecteur.

En cour, le présumé escroc, qui a été contre-interrogé par Me Roshan Santokhee, du bureau du Directeur des poursuites publiques, a expliqué qu’il s’était rendu à Genève et en Suisse à la demande de l’ex-Attorney General. Cela, même si le pays ne figurait pas sur la liste qu’il avait présentée pour obtenir un Variation Order.

Il a également indiqué qu’il envisage de se rendre à l’étranger, cette fois -ci, pour des vacances. Husein Abdool Rahim a retenu les services de Mes Anoup Goodary et Sanjeev Teeluckdharry. Une décision de la cour est attendue le lundi 18 février.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires