Il y a 10 ans: une commissaire de l'Icac accusée de complot

Avec le soutien de
Indira Manrakhan, commissaire de l'ICAC avait été accusée de complot.

Indira Manrakhan, commissaire de l'ICAC avait été accusée de complot.

Le 15 janvier 2009

L'Independent Commission Against Corruption (ICAC) est ces jours-ci critiquée dans les médias pour des initiatives maladroites. Cependant, ce n'est pas une première. Dans le passé, la commission anti-corruption avait déjà  fait l'objet de critiques dans la presse

Il y a 10 ans, soit le 15 janvier 2009, L'Express fait état d'une demande d'explications du comité parlementaire de l'ICAC à Indira Manrakhan, membre du conseil d'administration chargé de combattre la fraude et la corruption.

En effet, quelques jours auparavant, un hebdomadaire avait rapporté qu'Indira Manrakhan avait organisé en sa résidence une réunion à laquelle participent Sanjay Bhuckory, à un moment, président du conseil d'administration d'Air Mauritius et Dan Maraye, ex-CEO d'Airports of Mauritius. Il est allégué que ceux présents ont discuté de la manière à amener Nirvan Veerasamy à démissionner de son poste de Directeur-général d'Air Mauritius.

Un enregistrement des propos tenus durant la réunion est même diffusé sur les ondes d'une radio. Le contenu de la bande sonore soulevé une vague d'indignations dans l'opinion publique. Indira Manrakhan est accusée de comploter avec ses deux visiteurs pour organiser le limogeage du No 1 de la compagnie nationale d'aviation.

Yatin Varma, le président du Comité parlementaire de l'ICAC convoque  une réunion de l'instance. La députée de l'opposition, Françoise Labelle compte demander des explications d'Indira Manrakhan. L'affaire fait grand bruit.

Quelques jours plus tard, le gouvernement nomme Sir Victor Glover,  pour enquêter sur les allégations. Dans son rapport, l'ancien chef juge exonère de tout blâme Indira Manrakhan. Celle-ci reprend alors son poste qu'elle avait délaissé, le temps de l'enquête. Elle quitte l'ICAC en 2014.

Paul Bérenger, alors leader de l'opposition avait trouvé choquantes les conclusions de Sir Victor Glover.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires