Soeurs siamoises: Marie-Hélène Papillon veut se rendre au chevet de ses filles en Inde

Avec le soutien de
Marie-Hélène Papillon a accouché par césarienne le 4 janvier.

Marie-Hélène Papillon a accouché par césarienne le 4 janvier.

Elle souhaite être auprès de ses filles quand se fera l’opération chirurgicale pour les séparer. Marie-Hélène Papillon, la maman des bébés siamois Cléa et Cléanne, bien que choquée au début, en apprenant que les jumelles auxquelles elle a donné naissance, le 4 janvier, étaient des siamoises reliées par l’abdomen, veut se battre pour elles.

Pour ce faire, elle souhaite être auprès d’elles, à l’hôpital Narayana Health City, à Bangalore, en Inde. Son époux, Ian Papillon, s’y trouve déjà, en compagnie d’une équipe médicale du ministère de la Santé.

Ayant accouché par césarienne, Marie-Hélène Papillon n’était pas en état de se déplacer. Se sentant mieux maintenant, elle a informé ses médecins traitants à l’hôpital de Rose-Belle de son désir d’aller en Inde. «Je me porte très bien et ce n’est pas l’envie qui me manque d’aller rejoindre mes enfants, à Bangalore. J’ai confiance en l’équipe de médecins qui, sous la supervision du Dr Ashley D’Cruz, vont les opérer. J’ai foi en Dieu et j’ai envie que mes deux bébés retournent vivantes.»

Marie-Hélène Papillon confie que son mari et elle voulaient l’arrivée d’une fille dans leur famille, qui compte déjà trois garçons. «C’est après dix ans que je suis tombée à nouveau enceinte. Après quatre mois de grossesse, j’ai su que j’allais avoir des jumelles. Ma petite famille était prête à accueillir des jumelles mais à aucun moment nous nous sommes doutés que j’allais avoir des siamoises. Même pas mes médecins.»

Elle sait que l’intervention chirurgicale sera lourde. «Mes bébés sont reliés par le cœur et l’opération est risquée. Mais cela me motive encore plus pour aller les rejoindre. Je veux être présente à leurs côtés, pour les soutenir. Je n’ai pas les moyens nécessaires, hélas, pour me payer ce déplacement mais je compte sur la générosité du ministère de la Santé et sur le bon cœur des Mauriciens pour réaliser ce rêve…»

Appel à l’aide

Marie-Hélène Papillon fait appel à la générosité des Mauriciens pour l’aider à trouver le financement pour son déplacement en Inde. Toute donation peut être créditée à son compte bancaire, à la MCB, sur le 000441172075.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires