Politique: au nom du père…

Avec le soutien de
Après les Duval, les Mohamed ou encore les Jugnauth, d’autres «fils de» ou «fille de» se lancent dans la politique.

Après les Duval, les Mohamed ou encore les Jugnauth, d’autres «fils de» ou «fille de» se lancent dans la politique.

Le deal «papa-piti» perdure en politique. Fabrice David, le fils de l’ancien ministre James Burty David, est le dernier qui s’est engagé. Le patronyme est-il un atout ? Pravind Jugnauth serait-il Premier ministre s’il n’était pas le fils de sir Anerood ? Pour sa part, Navin Ramgoolam ne manque pas une occasion de vanter ce que son défunt père sir Seewoosagur Ramgoolam a accompli pour le pays. D’autre part, il est difficile de leur reprocher de se mettre au service d’un parti, étant tombé dans la marmite politique dès leur jeune âge. Après les Duval, les Mohamed ou encore les Jugnauth, d’autres «fils de» ou «fille de» se lancent dans la politique.

Fabrice David

«On dit souvent que je ressemble à mon père. Je lui ressemble physiquement. Mais, j’aimerais bien avoir son courage…» L’île Maurice a découvert pour la première fois Fabrice David en 2009 quand il livrait un témoignage poignant lors des funérailles de son père. Ayant le verbe facile, il avait conquis les partisans rouges qui lui avaient demandé de faire de la politique.

C’est pratiquement 10 ans plus tard qu’il fait le grand saut, bien que son nom ait été cité lors des dernières élections générales. Mais il n’était pas éligible pour être candidat. À son retour à Maurice, il a déclaré aux partisans du PTr qu’il est venu «tester le terrain».

Joanna Bérenger

Tandis que beaucoup pensaient que c’est Emmanuel, le fils de Paul Bérenger, qui allait faire de la politique, il semblerait plutôt que ce soit Joanna sa fille qui se jettera à l’eau. Pour des militants, ce n’est pas une surprise. Enfant, elle accompagnait systématiquement le leader du MMM à des réunions politiques.

Joanna Bérenger est devenue présidente de l’aile jeune du MMM de la circonscription n°16, Vacoas-Floréal, en septembre 2015. Elle a fait son entrée au comité central du parti après les élections de juin dernier. Cependant, elle a choisi de ne pas se porter candidate aux élections du bureau politique des Mauves.

Irvin Collendavelloo

Il est peu connu, mais en octobre de l’année dernière, Irvin Collendaveloo était aux côtés de son père, Ivan Collendavelloo, lors d’un congrès du Muvman Liberater, à Bambous. Il avait même pris la parole lors de cette réunion pour affirmer qu’il serait bien présent dans la circonscription de Savane-Rivière-Noire où il pourrait poser sa candidature aux prochaines élections.

Adrien Duval

Le fils de Xavier-Luc Duval était un inconnu quand il a commencé sa carrière politique en 2014. Il voulait d’abord être candidat à la circonscription n°6, Grand-Baie-Poudre-d’Or, mais finalement il a brigué les suffrages à Curepipe-Midlands, où il a été élu. Il a occupé le poste du Deputy Speaker avant le départ du PMSD du gouvernement.

Alexandre Laridon

Alexandre Laridon veut emboîter le pas à son père Alain Laridon. Sauf que celui-ci était élu sous la bannière du MSM dans la circonscription n°1, GRNO-Port-Louis Ouest, pour ensuite se rapprocher du Parti travailliste. Le fils et le père sont bien présents dans cette circonscription. L’ancien député utilise sa connaissance du terrain au profit de son fils. Ce dernier s’est même affiché aux côtés de Fabrice David.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires