Novin Gaya: «Le football, sport roi, est gangrené»

Avec le soutien de
Novin Gaya, ancien directeur des Sports.

Novin Gaya, ancien directeur des Sports.

Novin Gaya est à la retraite depuis 2015. Toutefois, même s’il est éloigné du ministère de la Jeunesse, l’ex-directeur des Sports, âgé de 64 ans, montre toujours un intérêt soutenu pour le secteur où il a fait carrière.

«Dans la rue, personne ne parle des prochains Jeux des îles de l’océan Indien. Je ne constate pas la même ferveur qu’il y avait lors des précédentes éditions.» C’est la réponse de Novin Gaya quand il est interrogé sur les prochains Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) qui auront lieu cette année à Maurice.

Toutefois, l’ancien directeur des Sports relativise les choses. «Il ne faut pas s’alarmer. C’est partout pareil. Ce rendez-vous régional est devenu une routine pour les populations. Il n’y a plus cet engouement du début.»

Les JIOI, Novin Gaya s’y connaît. Il y a participé comme athlète, puis en tant que cadre et enfin, plusieurs fois, en sa capacité de chef de délégation. Nous nous hasardons à lui demander un pronostic pour les prochains jeux. «L’haltérophilie peut nous faire gagner beaucoup de médailles, mais Maurice, aux yeux du public, ne sera pas vainqueur aux Jeux, si elle est battue en football», déclare le professionnel d’expérience.

L’ex-responsable au ministère de la Jeunesse note avec tristesse un désintérêt pour la pratique sportive. «Les jeunes ne sont pas motivés parce qu’il n’y a plus d’animation sportive.» L’ancien haut fonctionnaire explique que les structures d’accueil et d’encadrement ont, presque toutes, disparu. «La politique sportive de proximité a été abandonnée. Aujourd’hui, les institutions scolaires, les collectivités locales, les entreprises privées et les organisations de quartier ne s’impliquent plus dans l’animation sportive», regrette l’ex-directeur des Sports.

Pourtant, explique Novin Gaya, le gouvernement consent à de gros efforts financiers pour encourager la pratique sportive. «Le Premier ministre a montré sa volonté de contribuer au développement du sport. Cependant, il faut reconnaître que certaines fédérations ne jouent pas le jeu.»

Que faire dans ce cas ? «Il faut descendre dans les villages et les quartiers pour motiver les jeunes.» L’ancien professionnel de l’organisation sportive fait remarquer qu’au stade Anjalay à Belle-Vue et au stade de Rose-Belle, des pistes synthétiques et des salles de gym sont à l’abandon. «C’est la même chose dans les villes où des installations sont sous-utilisées», révèle-t-il.

Animation sportive

On devrait, selon l’ex-directeur des Sports, revenir au système de Regional Sports Organiser. Le bureau de ce technicien devrait être le pivot autour duquel s’articulent l’animation et la formation sportive.

L’ancien sportif de haut niveau est d’avis que «le sport, à Maurice, est malade parce que le football, sport roi, est gangrené». La démotivation perdurera si les fédérations gardent une totale liberté d’action et ne sont pas amenées à rendre compte pour les fonds publics mis à leur disposition, estime-t-il.

Novin Gaya a consacré toute sa vie au sport. Après des études en la matière en Inde, il se joint au ministère de la Jeunesse et des sports. Puis, il gravit les échelons pour devenir Sports Organiser avant de terminer son parcours professionnel comme directeur des Sports en 2015.

Durant sa carrière, il a connu plusieurs ministres de sport. De Basant Rai à Sawmynaden en passant par les Bundhun, Tang, Yerrigadoo et Rittoo, entre autres. «Ils ont tous apporté leur pierre à l’édifice.» Celui qui a le plus impressionné l’ancien fonctionnaire demeure Michael Glover. «Il était, luimême, un technicien du sport. Il savait comment s’entourer et ne laissait pas les fédérations lui dicter sa politique. Et cela marchait.»

Aujourd’hui, l’ancien directeur des Sports demeure à l’écoute du monde sportif. Il continue à travailler sa musculature et prodigue des conseils à ceux qui le sollicitent, tout en espérant le meilleur pour le pays aux JIOI.

Son parcours

1978 – Entre au ministère des Sports après des études à Gwalior  

1985 – Médaillé de bronze aux JIOI  

1992 – Sports Organiser  

1998 – Directeur des Sports  

2015 – Prend sa retraite

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires