L'express leaks du dimanche 06 janvier au vendredi 11 janvier

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Rahim, objection, no objection

Alors que Husein Abdool Rahim a été autorisé, cette semaine, à voyager par la cour intermédiaire, un document qui intrigue circule (voir ci-contre). Ce document, signé par un inspecteur de police, fait état d’une objection à la demande de Rahim. La police estime qu’il risque de s’enfuir... Comment a-t-il pu alors avoir le feu vert des autorités ?

 

Ramgoolam prospecte le no 6

Dès qu’ils ont appris la nouvelle que Sudesh Rughoobur pourrait obtenir un ticket du PTr dans la circonscription de Grand-Baie-Poudre-d’Or (n°6), les trois éventuels candidats travaillistes, à savoir Mahen Gungaparsad, Raviraj Bheechook et Avinash Ramkhelawon, ont cherché et obtenu une rencontre avec Navin Ramgoolam.

Frustration à l’hôpital

Les médecins de l’hôpital de Rose-Belle sont frustrés et remontés depuis le départ des sœurs siamoises pour la Grande péninsule. Ils ne comprennent pas pourquoi ce sont deux médecins de l’hôpital de Flacq et de Jeetoo qui ont fait le déplacement alors que ce sont eux qui ont suivi le cas depuis la naissance des petites...

PSY en détresse

Une sportive, qui encadrait des athlètes, et qui jouerait aussi au psy le dimanche, a vu «une bombe médicale» lui tomber dessus récemment. Du coup, elle devrait dire bye-bye aux Jeux des îles, et, peut-être, aussi à d’éventuels ennuis judiciaires qui pointaient à l’horizon...

Natural versus artificial intel

Harish Chundunsing n’en revient pas. Des policiers lui ont demandé pourquoi il a traité deux hommes des médias de «journalistes-éboueurs». «They asked me why I wrote XY should be endowed with Natural Intelligence before lecturing about artificial intelligence ?»

Un «Xournal» en voie de fermeture

Ce «Xournal» s’essoufflerait, sur le plan financier. Il serait en voie de disparition ! Après un peu plus d’une année d’existence et en dépit d’un soutien publicitaire massif de la part des corps parapublics, pour quelques centaines de copies vendues par semaine, ce «Xournal» ferait face à une crise financière.

Panique hôtelière

C’est la panique au sein de la direction d’un conglomérat hôtelier qui a appris qu’une pétition concernant les négociations salariales a recueilli plus de 1 000 signatures. Ce qui vient s’ajouter à d’autres contestations dont ce conglomérat fait l’objet en ce début d’année, en particulier sur un important projet de développement.

L’Ébène parc se fait attendre

Qu’advient-il du parc Roland Armand à Ébène ? Bientôt un an depuis l’annonce des autorités de transformer le terrain de 9 arpents situé à l’arrière du CEB en parc pour les joggers et autres promeneurs, mais rien ne semble bouger. Seul exploit jusqu’ici, la re-transplantation de quelques palmiers de l’ex-parcours de santé à Vandermeersch qui s’effritent et le défrichement du site par la SMF en octobre. Dans les milieux concernés, l’on affirme que les autorités ne savent plus sur quel pied danser face à ce projet de Rs 100 M. Les autorités avaient préparé un «site visit» cette semaine de l’emplacement pour le président de la République, sauf qu’il a été renvoyé. Une démarche qui provoque des interrogations dans le milieu.

Mel fait son show

Depuis quelque temps, les téléspectateurs assistent à un véritable défilé d’intervenants lors des reportages consacrés à l’avancée des travaux sur les sites du Metro Express. D’aucuns ne comprennent pas l’idée derrière ce show hebdomadaire qui pour certains, aurait pour but de mettre en avant les employés de Metro Express Limited (MEL) alors qu’ils feraient mieux de faire le job pour lequel ils sont payés des fonds publics. Cette démarche n’est pas au goût de tous car dans les milieux concernés, l’on affirme qu’il a été convenu avec le ministre de tutelle que seule une poignée de personnes communiquerait sur le projet, notamment le CEO et les directeurs de MEL, la porte-parole de Larsen & Toubro et RITES. Du coup, pour se mettre en avantplan, y a-t-il une tentative de MEL de mettre à l’écart le consultant RITES ainsi que le constructeur qui se plie en quatre pour que ce chantier puisse finir dans les temps ?

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires