Harish Chundunsing inquiété à cause du terme «Journalistes-éboueurs»

Avec le soutien de
Harish Chundunsingh a été interrogé par la la police cette semaine.

Harish Chundunsingh a été interrogé par la la police cette semaine.

L’ancien journaliste Harish Chundunsingh serait-il le premier à être inquiété par rapport au changement d’attitude des autorités sur ce qui se dit sur les réseaux sociaux ? Alors que beaucoup se sont élevés contre l’atteinte à la liberté d’expression sur les réseaux sociaux, il est à noter que c’est un homme des médias, jugé proche du pouvoir, qui est à l’origine de l’interpellation, cette semaine, de l’ancien journaliste de l’express.

Selon Harish Chundunsingh, la police l’a interrogé, avec une liste de 40 questions, sur les raisons qui l’ont poussé à qualifier cette personne du titre peu enviable de «journaliste-éboueur ». «The police had come with the firm intention of charging me under section 46 of the ICT Act.» Harish Chundunsing, connu pour son franc-parler, a confirmé ses écrits sur Facebook et a expliqué pourquoi il estime que certains sont des «journalistes-éboueurs». Affaire à suivre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires