Patrie patrimoine : dans la Savanne de l’Histoire

Avec le soutien de

À l’heure des bonnes résolutions, apprenons à mieux connaître le patrimoine de Maurice. Celui classé, donc protégé par la loi. Et celui ayant le potentiel d’être classé, mais dont la valeur n’est pas encore reconnue légalement. Dans les deux cas, le patrimoine a tant à dire sur les erreurs et les espoirs du passé. De quoi bien entamer les années à venir. Voici un survol, par district, du patrimoine classé et potentiel.

Plage de Rivière-des- Galets

La plage de Rivière-des-Galets avait atteint un stade d’érosion critique. En 2015, des fonds ont été débloqués pour sa réhabilitation. Des gabions y ont été installés. En attendant, ce bain dangereux qui s’étend sur environ 11 hectares attend toujours d’être classé patrimoine national. Les galets, eux, continuent d’être polis par l’action conjuguée de la rivière et de la mer.                                           

Pont de Baindes- Négresses

 Souillac est le lieu phare du district de Savanne en matière de patrimoine. Sauf que même si les structures sont classées, donc protégées par la loi, cela n’empêche pas les vandales de sévir. Exemple : en 2016, des voleurs de pierres taillées ont attaqué le pont de Bain-des-Négresses. C’est toute une partie de la structure qui avait été emportée sur plusieurs mètres aux deux extrémités. L’affaire a été rapportée à la police ; le conseil de district a été alerté ; le National Heritage Fund s’est rendu sur place. La remise en état a été programmée.

Poste de police de Souillac

Le poste de police de Souillac a déjà eu plusieurs vies. Au XVIIIe siècle, le bâtiment a servi à loger des esclaves travaillant sur les propriétés sucrières aux alentours. Tous les matins, ils empruntaient le sentier longeant la côte, menant au Batelage, à Souillac. Au XIXe siècle, l’édifice sert de lieu de repos aux passagers débarquant des trains, qui arrêtent de rouler en 1964. Ce n’est que par la suite que le poste de police y a été aménagé. Le poste de police de Tyack est également un patrimoine national, tout comme l’ancien poste de police de Trou-Fanfaron.

Château Bénarès

 Le Château Bénarès est l’ancienne demeure de la famille de sir Virgil Naz. Mais elle est loin, la vie de château. Un temps, une aile de l’édifice a été utilisée par le Mauritius Institute of Training & Development qui y dispensait des cours. Avant que le lieu – identifié comme ayant le potentiel de devenir un patrimoine national – ne retombe dans l’oubli.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires