Condamnée pour la vente d’un produit toxique: Hassen Taher seafoods fait appel

Avec le soutien de
C'est en Cour suprême que la compagnie a décidé de faire appel.

C'est en Cour suprême que la compagnie a décidé de faire appel.

Ils ne sont pas satisfaits du jugement de la cour de Moka, rendu le 12 décembre dernier. C’est pourquoi les responsables de la société Hassen Taher Seafoods ont décidé de faire appel, en Cour suprême, du verdict du magistrat Navish Jheelan dans le cas de l’intoxication d’une cliente des suites de la consommation d’une «vieille grise», en février 2017. Produit qu’elle avait acheté de l’épicerie fine La Maison du Gourmet, qui était, elle, fournie par Hassen Taher Seafoods.

Le magistrat avait estimé que la responsabilité de la société Hassen Taher Seafoods était engagée, en tant que fournisseur d’un produit de mer qui malheureusement contenait de la ciguatoxine. Il s’agit d’une toxine émise par des poissons, entre autres, ayant consommé des algues et des débris de corail. Une intoxication à la ciguatoxine est à même de provoquer chez un sujet, entre autres symptômes, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs musculaires et articulaires.

Dans son communiqué en date du 21 décembre, Hassen Taher Seafoods explique que sa décision de contester le jugement du tribunal de Moka s’appuie sur la nécessité de faire la démonstration que «la source de ladite négligence ne peut être imputée de manière certaine à Hassen Taher Seafoods (Mtius) Ltd».

La société soutient, tout en reconnaissant son rôle dans cette chaîne de distribution, qu’il y a eu manipulation à plusieurs niveaux. «La chaîne impliquée entre le moment de la livraison et celui de la consommation, notamment avec la manipulation, à plusieurs niveaux, par le revendeur implique l’intervention de plusieurs parties autres que Hassen Taher Seafoods ; des parties dont les responsabilités sont aussi nécessairement engagées.»

Dans le communiqué, la direction d’Hassen Taher Seafoods reconnaît formellement qu’elle est un des fournisseurs de la Maison du Gourmet mais précise «qu’une fois le produit livré au client, Hassen Taher Seafoods n’a aucun contrôle, ni aucune visibilité sur celui-ci».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires