Patrie patrimoine: Rivière-du-Rempart, terre des moulins à vent

Avec le soutien de
Rivière-du-Rempart compte plusieurs vestiges de moulins a vent.

Rivière-du-Rempart compte plusieurs vestiges de moulins a vent.

À l’heure des bonnes résolutions, apprenons à mieux connaître le patrimoine de Maurice. Celui classé, donc protégé par la loi. Et celui ayant le potentiel d’être classé, mais dont la valeur n’est pas encore reconnue légalement. Dans les deux cas, le patrimoine a tant à dire sur les erreurs et les espoirs des années passées. De quoi bien entamer les années à venir. Voici un survol, par district, du patrimoine classé et potentiel.

Gare de Mapou

L’ancienne gare de Mapou a été choisie pour abriter un éventuel musée du rail. De quoi rappeler la période 1864- 1964, quand des trains sillonnaient l’île. Le projet a été oublié, alors que le chantier du métro avance.

Moulin à vent de Forbach

Le district de Rivière-du-Rempart est une terre de moulins à vent. La liste du patrimoine national comporte celui de Petit-Paquet, de Cap-Malheureux et de Forbach. Par contre, le moulin à vent de The Vale attend encore d’être classé patrimoine. Selon l’association SOS Patrimoine en péril, le moulin à vent de Forbach date de 1818 à 1862. Son concepteur, Joseph Staub, a nommé sa propriété Forbach ; du nom de la ville où sa famille, originaire de Mannheim, s’était installée dès 1631. Forbach, en Lorraine, est à la frontière entre la France et l’Allemagne. Le moulin de Forbach a été construit en 1818. Il a fonctionné jusqu’en 1862.

Monument Saint-Géran

Ces pierres en pointe, à Poudre-d’Or, commémorent le naufrage bien réel du Saint-Géran en août 1744. Un naufrage dont s’est inspiré l’écrivain Bernardin de Saint-Pierre pour rendre encore plus poignante l’histoire de Paul et Virginie. Ce monument a été érigé deux siècles après le naufrage, en 1944, par la Société de l’Histoire. Le Saint-Géran était un navire de la Compagnie des Indes orientales. Il avait à son bord plus de 200 hommes et femmes qui revenaient dans la colonie, ainsi qu’un contingent d’esclaves embarqué en cours de route. Le Saint-Géran a sombré au large de l’île d’Ambre, en face du village de Poudre-d’Or.

Île Ronde

L’Île Ronde est un patrimoine protégé depuis 2009. L’accès à cet îlot inhabité est régi par le ministère de l’Agro-industrie. Cette réserve naturelle comprend notamment le boa et d’autres espèces endémiques, dont des geckos et des scinques. C’est aussi le paradis des oiseaux, notamment du paille-en-queue.

 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires