L’astrologue Prakash Luchun: «Un ministre voudra démissionner avant juillet 2019»

Avec le soutien de
L’astrologue Prakash Luchun.

L’astrologue Prakash Luchun.

Le temps file et 2019 se profile. La tête dans les étoiles, Prakash Luchun, astrologue, nous sort ses prédictions. Rififi au gouvernement, bobos de santé pour des dirigeants politiques, nouveaux virus  et scandales financiers : le nouvel an serait donc riche en rebondissements. Le point.

2018 tire à sa fin, 2019 arrive. À quoi doit-on s’attendre pour le Nouvel An?
D’après la première maison du Mauritius Astro Chart 2019, la nouvelle année débutera sous le signe de la Balance, gouvernée par Vénus et son ascendant, Vierge, gouvernée par Mercure. Cette combinaison signifie que la population, en général, aura davantage tendance à penser de manière logique et à prendre des positions rationnelles.

Cependant, vu la combinaison de la Balance et de Vénus, divers conflits se manifesteront. Parallèlement, l’influence de Mars dans la 7e maison, accentuera la prise de conscience en termes de violence domestique et de dissensions au sein des partenariats commerciaux. Donc, il faudrait réfléchir à deux fois avant de prendre des décisions.

«Entre le 10 et le 15 mars 2019, le gouvernement ne sera pas très stable. Il faudra qu’il se contrôle et restitue la situation jusqu’à mai 2019. Si l’État résout la situation, les élections se feront en 2020. Au cas contraire, il y aura un clash et les élections seront anticipées.»

Justement, comme vous parlez de commerce, qu’arrivera-t-il à Maurice sur le plan financier? Encore de l’aide de l’Inde ou du Japon?
Le duo Balance/Vénus pourra engendrer une hausse générale des prix sur plusieurs articles. En même temps, les gens iront loin pour concrétiser leurs souhaits, ce qui entraînera des pertes d’argent. En effet, ces derniers seront plus enclins à dépenser sur des articles de luxe pour rehausser leur statut social. Mais cela affectera leurs revenus.

Une amélioration sera observée vers mi-2019 sous l’influence de Jupiter et de Mercure. Néanmoins, les Mauriciens doivent être plus vigilants. Maurice bénéficiera d’investissements étrangers mais après mars 2019, il y aura des obstacles qui pourraient engendrer des scandales.

Cette année, la réforme éducative et le Primary School Achievement Certificate ont largement fait débat. En 2019, le PSAC aura-t-il toujours la dent dure?
Le PSAC perdurera toujours car à long terme, la population l’acceptera, par le positionnement de Neptune dans la 5e maison. Globalement, la situation sera positive dans l’éducation. Ceci est lié au placement de Mercure et de Jupiter dans la 3e maison. Les étudiants, par exemple, bénéficieront de plusieurs opportunités. Et avec la combinaison de Saturne et du Soleil dans la 3e maison, ces jeunes poursuivront leurs efforts pour atteindre le succès.

«Avec le positionnement de la lune dans la 6e maison, Pravind Jugnauth doit être plus prudent au niveau de ses affaires légales. Il se retrouvera dans des situations conflictuelles avec les membres de son propre parti.»

La santé est également préoccupante. Quelles maladies seront les plus récurrentes?
Avec Mars dans la 6e maison, ce secteur ne sera pas au beau fixe. De nouveaux virus pourraient survenir et une détérioration générale de la santé publique sera observée. L’association de Mars et de Saturne dans la 8e maison indique une prévalence des décès accidentels, de la violence, des morts non naturelles et des suicides. Les Mauriciens devraient certainement adopter un mode de vie plus sain.

Et sur le plan agricole, la bataille des planteurs pour le sucre va-t-elle se poursuivre?
Leur lutte sera longue mais après octobre 2019, avec la convergence de Jupiter dans la 9e maison, ils l’emporteront. Généralement, l’an 2019 sera marqué par certains bouleversements dans le domaine agricole, notamment avec des périodes de sécheresse et d’inondations. Parallèlement, des changements climatiques seront également désastreux pour les cultures. Il faudra s’armer de patience et de courage pour gérer la situation.

Aura-t-on plus de criminalité?
Sous le positionnement de Mars et Saturne, les gens auront tendance à développer de la haine et d’agir dans la précipitation. On assistera à des confusions et violations des lois qui pourront dégénérer en comportements antisociaux et violents. Ce qui fera augmenter le taux de criminalité.

On accuse souvent les astrologues d’être des charlatans. Qu’en pensez-vous?
Il est vrai qu’il y a des pseudo-astrologues, des charlatans. C’est parce que beaucoup de gens s’octroient ce titre sans la moindre formation, ni recherche et encore moins un diplôme. L’astrologie est une science métaphysique et mathématique. Un bon astrologue doit apprendre la position des planètes, les degrés, latitudes, longitudes, le lieu et le temps. La prédiction se fonde sur le calcul des mouvements des planètes selon ces facteurs dans la position du zodiaque.

L’astrologie n’est pas un don de dieu comme ce que les gens non formés tendent à le proclamer. D’ailleurs, vous savez une charte astrologique est comme un «blue print» de la vie.

Chaque année, les prédictions semblent être du déjà-vu. Lesquelles se sont avérées pour 2018 et qu’en est-il de celles non-concrétisées?
Selon nos prédictions, celles liées à la santé se sont avérées. Tout comme la recrudescence d’accidents et de crimes. Nous avons également assisté à des pluies torrentielles et des situations conflictuelles.

Politiquement, des conflits, malentendus, troubles financiers se sont produits, affectant les parlementaires et la présidente. Dans certains cas, les prévisions personnelles sur les politiciens n’étaient pas précises car nous ne possédions pas l’heure exacte de leur date de naissance.

En 2019, les yeux seront rivés sur la politique. Alors, le soleil brillerat-il de nouveau et plumera-t-il le coq? Le cœur battra-t-il à nouveau? Les rouges prendront-ils la clef des champs?
Une fois la date des élections fixée, nous pourrons savoir qui passera le cap et qui perdra. J’ai vu qu’entre le 10 et le 15 mars 2019, le gouvernement ne sera pas très stable. Il faudra qu’il se contrôle et restitue la situation jusqu’à mai 2019. D’ailleurs, un ministre en particulier et d’autres membres voudront démissionner avant juillet 2019. Si l’État résout la situation, les élections se feront en 2020. Au cas contraire, il y aura un clash et les élections seront anticipées.

Quels politiciens délieront leurs langues, aboieront ou joueront encore les trouble-fêtes l’an prochain?
Dû au positionnement de Mars dans la 6e maison et de Saturne dans la 3e maison, les politiciens doivent bien réfléchir à leur discours afin d’éviter tout malentendu du public.

Et qu’augurez-vous pour les dirigeants politiques?
2019 sera bénéfique à sir Anerood Jugnauth qui élargira son cercle politique et maintiendra de bonnes relations professionnelles avec des personnalités influentes. Mais de janvier à mars 2019, il sera dans une mauvaise passe au niveau de la santé.

Quant à Pravind Jugnauth, avec le positionnement de la lune dans la 6e maison, il doit être plus prudent au niveau de ses affaires légales. Il se retrouvera dans des situations conflictuelles avec les membres de son propre parti. Néanmoins, un soutien positif viendra de Mercure et de Jupiter pour créer un environnement de travail stable.

Pour Navin Ramgoolam, l’influence de Jupiter et de Saturne ne lui sera pas favorable. Des désaccords avec des collègues auront un impact négatif et un effet domino sur sa santé. Après février 2019, il retrouvera l’énergie requise pour développer des stratégies pour de futurs projets.

En ce qui concerne Paul Bérenger, la confusion et les malentendus seront perceptibles au sein de son parti. Il considérera éventuellement une alliance avec un autre parti politique.

L’instabilité sera aussi au rendez-vous pour Xavier-Luc Duval qui pourrait également perdre des membres de son parti. La transition vers Jupiter lui portera tout de même chance par la suite.

Combien d’argent le présent gouvernement déboursera-t-il pour être réélu?
Aucun commentaire. Cela ne peut être prédit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires