Noël: que vogue l’esprit de partage…

Avec le soutien de
Maureen et ses collègues étaient aux petits soins des personnes âgées du couvent de Bon Secours.

Maureen et ses collègues étaient aux petits soins des personnes âgées du couvent de Bon Secours.

Au pied du sapin, ce mardi matin 25 décembre, les jeunes du Rehabilitation Youth Centre (RYC) et du Correctional Youth Centre (CYC) trouveront la chaleur maternelle de Manuella Tance. Les personnes âgées du Couvent de Bon Secours, les attentions spéciales de Maureen et de ses collègues. Quant aux jeunes filles de Safe Haven, elles seront en compagnie d’Anushka Virahsawmy et des bénévoles de Gender Links. «L’express» est allé à la rencontre de ces individus qui, en ce jour de fête, ont une pensée spéciale pour ceux que le père Noël a, peut-être, oubliés.

Retraités mais pas oubliés

Cette année, les personnes âgées du couvent de Bon Secours peuvent se considérer gâtées : Maureen et ses collègues étaient aux petits soins pour elles pour bien marquer le début de la période festive. Un air de fête règne sur la maison de repos grâce à la décoration réalisée par ces gens pleins de bonne volonté.

«Nous sommes allés au couvent après les heures de bureau et nous y sommes restés jusqu’à 23 heures», confie Maureen. Nos grands-mères ont aussi eu droit à l’interprétation de chants de Noël par des enfants venant de différentes écoles. Après toute cette animation s’est déroulée le traditionnel échange de cadeaux.

Un repas spécial a aussi été servi à cette occasion : Maureen et sa collègue Huguette se sont donc rendues sur place hier pour faire la décoration de la table pour le repas de la Noël. «Il y a quelque chose de gratifiant dans ce que nous avons entrepris. Nous aidons ces femmes à retrouver leur âme d’enfant, à ressentir la magie de Noël. Cet émerveillement nous touche au plus profond du cœur», poursuit-elle.

Safe Haven: quatre bénévoles, une famille…

La maison a été décorée et elle sera remplie de rire, de joie et d’amour ce matin. En effet, les quatre résidentes de Safe Haven, une maison de réhabilitation gérée par Gender Links, passeront un Noël «familial» avec les bénévoles du centre. Trois de ces derniers, Sheista, Sharone et Akshay ont entre 25 et 28 ans, alors qu’Anoushka Virahsawmy, elle, a 47 ans. Les résidentes, elles, ont entre 18 ans à monter. Elles viennent de différents shelters et ont été abandonnées par leur famille.

Safe Haven leur donne un tremplin pour s’autonomiser. Mais surtout, Safe Haven leur offre une famille, des gens avec qui partager des moments importants. Et les filles s’en donnent à cœur joie. D’ailleurs, demain, c’est elles qui prépareront le repas. «Zot inn démann ourit pu dézéné nwel, zot pu prépar tou zot mem», soutient Anushka Virahsawmy.

Manuella Tance, la mère Noël

C’est devenu une tradition chez les Tance. Au matin de Noël, Manuella et ses deux adolescents s’attellent à la préparation du déjeuner. Mais ce repas, ils ne le partageront pas. Puisque Manuella Tance le distribuera tour à tour aux enfants du RYC et du CYC.

«J’aurais aimé pouvoir emmener mes enfants mais je suis la seule à avoir le clearance», explique-t-elle. En effet, Manuella Tance est coordinatrice à l’association Kinouété, qui s’occupe des détenus et des enfants dans les centres de réhabilitation. Mais aujourd’hui, c’est en son nom qu’elle se rend dans les centres.

«On a une relation avec ses enfants. Et aujourd’hui, ils sont plusieurs à ne pouvoir sortir et qui ne recevront pas de visites», explique-t-elle. En effet, plusieurs jeunes des centres correctionnels et de réhabilitation ne verront pas leur famille pour la Noël. Ce, parce que souvent, ils ont été abandonnés à la naissance ou encore, parce que leurs parents sont en prison. Alors pour cette fête, leur «maman Noël» leur fera cadeau de sa présence ainsi que de petites gâteries. Et ce n’est que ce soir que Manuelle Tance aura l’occasion de passer un moment avec sa famille.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires