Facebook: des cadeaux Made in Mauritius en quelques clics

Avec le soutien de

Au lieu du traditionnel Made in China ou ailleurs, pourquoi ne pas essayer le Made in Chez nous ? D’autant plus que les produits artisanaux ne manquent pas en cette période de fêtes. Ruban sur le cadeau: ils sont à portée de doigts.

Vous voulez éviter la foule, la chaleur, la pluie et autres tracas liés au shopping de fin d’année ? Des artisans ont flairé la bonne affaire sur les réseaux sociaux. Sur leurs pages Facebook, ils affichent les photos de leurs articles avec le prix. Pour commander, il suffit de quelques clics et le tour est joué.

«Un moyen de shopping qui fait gagner du temps surtout. Je travaille jusqu’à la fin de l’année et même les week-ends. C’est le rush au bureau. Pour mes proches, j’ai trouvé le moyen de commander des articles sur Facebook. Ce sont principalement des produits artisanaux», soutient Isabelle.

Contrairement au shopping en ligne où les boutiques se trouvent à l’étranger, Isabelle dit avoir opté pour des entrepreneurs locaux. «Mes produits sont arrivés quelques jours après la confirmation de la commande. Il ne reste qu’à les emballer», confie-t-elle. Elle explique avoir fait son shopping sur la page de Kangel Bijoux Ltée.

Contactée, Karine Perraud, gérante de cette société, confie que beaucoup de clients passent par sa page Facebook pour commander depuis qu’elle a fermé son magasin au Caudan. Elle reçoit, en moyenne, 25 messages de clients potentiels par jour. Difficile à gérer, vous dîtes ?

Kangel Bijoux Ltée a la cote sur Facebook.

«Pas vraiment. Je fais de mon mieux pour répondre aux attentes des clients. Ils me contactent sur les réseaux sociaux. Je leur propose plusieurs formules de paiement. On s’arrange pour des points de rencontre ou je leur offre la possibilité d’une livraison par la poste. Il y a un frais supplémentaire mais cela ne décourage pas les acheteurs», soutient la jeune femme.

Si vous croyez qu’il n’y a que les femmes qui trouvent leur bonheur en suivant cette formule d’achat, détrompez-vous. Depuis peu, un autre entrepreneur s’est lancé dans la confection des nœuds papillon pour ces messieurs. Oui, bon, les femmes et les enfants peuvent aussi les porter. Il s’agit de Yuri Bordelais de Little Big Man.

Le jeune artisan choisit ses tissus et confectionne ses nœuds papillon lui-même. Il n’a pas encore de boutique et vend ses articles exclusivement sur Facebook et Instagram. «Pour le moment, les clients me contactent sur ces plateformes et passent leur commande. Plus tard, je voudrais leur permettre d’acheter directement en ligne avec leur carte de crédit», confie l’entrepreneur.

Yuri Bordelais le reconnaît. Ce n’est pas toujours évident pour les gens d’acheter des choses en ligne. «Ils ne peuvent pas toucher le produit. Mais je fais de mon mieux pour établir un contact avec le client. Je leur propose une vitrine virtuelle et mes articles sont personnalisés. C’est de la valeur ajoutée.»

Pourquoi ne pas essayer ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires