Période cyclonique: la menace Cilida

Avec le soutien de
Selon les prévisions, Cilida passera entre Maurice et Rodrigues pendant la nuit de samedi ou dimanche.

Selon les prévisions, Cilida passera entre Maurice et Rodrigues pendant la nuit de samedi ou dimanche.

Les Mauriciens ont les yeux rivés sur le ciel. Ce n’est pas pour chercher le traîneau du Père Noël, mais plutôt pour savoir si Cilida jouera les trouble-fête en ce début de période festive. La forte tempête tropicale s’est intensifiée en cyclone hier. Les vents violents varient entre 118 km/h et 166 km/h près du centre. Le cyclone pourrait s’intensifier ce vendredi 21 décembre en devenant un cyclone tropical intense avec des vents atteignant 213 km/h.

Hier soir, Cilida était à environ 775 kilomètres au nord de Maurice et se déplaçait à environ 10 km/h en direction du Sud-Ouest. Le temps devrait commencer à se détériorer ce matin. Il est possible que Maurice passe en alerte cyclonique de classe deux.

Selon les prévisions, Cilida passera entre Maurice et Rodrigues pendant la nuit de samedi ou dimanche.

Selon la station météorologique de Vacoas, pendant la nuit de samedi ou dimanche, le cyclone passera à l’Est, entre Maurice et Rodrigues. Toutefois, la distance à laquelle elle passera de Maurice n’a pas été communiquée.

D’après les prévisions de Météo France, le cyclone passera plus près de Maurice que de Rodrigues. Le Joint Typhoon Warning Centre, en Amérique, prévoit le passage du cyclone à mi-chemin entre les deux îles. Il faudra que Cilida, qui est un cyclone de petit diamètre, s’approche beaucoup de Maurice pour subir ses rafales dévastatrices qui se situent près du centre.

Selon les prévisions, Cilida passera entre Maurice et Rodrigues pendant la nuit de samedi ou dimanche.

Plusieurs facteurs pourront influencer le passage de Cilida. Si depuis hier soir, il se déplaçait dans la direction du Sud-Ouest, le cyclone devrait s’orienter vers le Sud-Est à partir d’aujourd’hui. Ce mouvement rapprochera son centre de Maurice. Il pourra également changer de trajectoire et de vitesse et se laisser «aspirer» par un passage au sud des Mascareignes. Tous ces éléments détermineront sa vitesse et la distance à laquelle il passera de nos côtes. Sa vitesse augmentera au fur et à mesure qu’il s’approchera de l’hémisphère Sud.

Par ailleurs, malgré la menace Cilida, les examens de rattrapage du Primary School Achievement Certificate sont maintenus.


Des centres de jeunesse ouverts

Annonce de Fazila Jeewa-Daureeawoo hier. Suivant la réunion du National Disaster Committee qu’elle préside, la vice-Première ministre a avancé qu’hormis les centres de refuge habituels, ceux qui servent normalement aux activités dédiées aux jeunes et aux femmes à travers l’île seront ouverts aux sinistrés, si besoin est. Soit dans les endroits tels que Port-Louis où l’on recense souvent le plus grand nombre de réfugiés lors du passage d’un cyclone.

Ces nouveaux «centres d’accueil» ont déjà été identifiés. Fazila Jeewa-Daureeawoo ajoute que davantage de ressources humaines seront mobilisées à cet effet. «Du coup, les congés des personnes concernées seront annulés car il y va de la sécurité des gens. Bisin tou ofisyé on board.»

La vice-Première ministre a également souligné que ces centres seront approvisionnés en aliments. Les fameux biscuits et eau seront servis mais il y aura surtout des conserves et des fruits secs. Le National Disaster Committee se réunit à 14 heures aujourd’hui. À moins que Cilida ne s’intensifie et force les autorités à se réunir plus tôt…


Achats publics: enter la procédure d’urgence

Une circulaire a été émise par le Procurement Policy Office, hier, à l’intention des hauts fonctionnaires des ministères concernés. Ce bureau rappelle que lors d’un avertissement de cyclone (classe 1 à 4), un organisme public est autorisé à recourir à des marchés publics d’urgence (Emergency Procurement) en vertu de l’article 21 de la Public Procurement Act 2006. L’organisme public est autorisé à acheter des biens, retenir des services ou solliciter des travaux auprès d’un seul fournisseur sans concurrence.

Le principe directeur est de suspendre les procédures normales d’achats publics pendant une période d’urgence, car le temps est un facteur essentiel. Toutefois, la circulaire précise que ce type d’acquisition doit, dans la mesure du possible, être limité à la période d’urgence, de sorte à ce que des méthodes concurrentielles appropriées puissent être utilisées à l’issue de cette période particulière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires