Mare-d’Albert: les classes de l’école primaire sont dans un état déplorable

Avec le soutien de
Selon Bineswarsing Boudena, les salles de classes n’ont ni été nettoyées ni rénovées pendant les vacances.

Selon Bineswarsing Boudena, les salles de classes n’ont ni été nettoyées ni rénovées pendant les vacances.

«Cette école est négligée par les autorités. Il n’y a aucun entretien. Nous sommes tristes pour nos enfants en imaginant dans quelles conditions ils sont en train d’étudier», déplore Bineswarsing Boudena, président de la Parent-Teacher Association (PTA) et porte-parole des parents. Pourtant, la Mare-d’Albert Goverment School est fréquentée par 300 écoliers et compte aussi une aile maternelle.

Le président déplore l’état des salles des classes de Grade 4, 5 et 6. Durant le deuxième et troisième trimestre, les carrelages se sont abîmés. «Dans certains endroits, les carreaux sont sortis et cela causait un danger aux écoliers. Néanmoins, l’administration de l’école nous a fait comprendre qu’elle ne pourra faire de travaux car cela pourrait perturber la scolarité des enfants. On nous a fait comprendre que la rénovation des classes se fera durant les vacances.» Mais les travaux se font toujours attendre.

Effectivement, sur place, Bineswarsing Boudena nous montre comment les travaux ont été bâclés. «Zot inn zis koul enn béton grosié kot bann marb inn sorti.» Alors que les membres de la PTA confient que l’administration avait fait comprendre que de nouveaux carrelages seront placés. «Comment nos enfants pourront apprendre dans des telles conditions ? Imaginez-vous, si un enfant tombe», se demande un des parents.

De plus, le président souligne que bien que nous soyons arrivés presqu’à la fin de décembre, ni les classes ni le bâtiment en général n’ont été nettoyés. «Depuis des mois, nous avions fait une demande pour avoir une nouvelle couche de peinture. En vain. L’école est sale et les murs sont remplis de gomon.»

Toujours selon le président, quelques mois de cela, les enfants étaient pénalisés car il n’y avait plus d’eau. Ce, pendant plusieurs semaines. «Finalement, après de nombreuses démarches, ce problème a été résolu.»

Présence de pigeons

L’école souffre d’un manque d’entretien.

Autre lacune relevée par les parents : les inconvénients causés par la présence de pigeons. «Depuis des années, les pigeons salissent énormément. Des fientes maculent les bordures des fenêtres, les vitres, entre autres. Cela entraîne une odeur nauséabonde», lance un des parents.

Pour les membres de la PTA, les autorités ne peuvent plus faire la sourde oreille, «surtout lorsqu’il s’agit de l’avenir de nos enfants», lance Bineswarsing Boodena. Ils lancent un appel au ministère de l’Éducation de faire le nécessaire afin que les écoliers de Mare d’Albert Govt School puissent faire leur grande rentrée dans un meilleur environnement.

Nous avons sollicité le ministère de l’Éducation concernant ce cas. Mais nos appels sont restés sans réponse.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires