Il y a 45 ans: Gaëtan Duval et les ministres PMSD limogés

Avec le soutien de
Sir Seewoosagur Ramgoolam fit appel aux députés du PMSD pour former un gouvernement avec une courte majorité.

Sir Seewoosagur Ramgoolam fit appel aux députés du PMSD pour former un gouvernement avec une courte majorité.

Le 17 décembre 1973

En décembre 1973, le pays est dirigé par une coalition Parti travailliste-Parti Mauricien Social Démocrate ( PTr-PMSD) conclue en 1969. Les élections générales prévues au plus tard au début de 1973 avaient été reportées.

Suivant la défaite du candidat travailliste à une 'élection partielle à Pamplemousses-Triolet en 1970, les élections partielles avaient été abolies.

La coalition PTr-PMSD imposait un régime autoritaire au pays depuis 1970. Cela prenait la forme de l'état d'urgence, de l'emprisonnement des dirigeants politiques et syndicaux, et de la censure de la presse.

Cependant, les relations sont tendues au sein du gouvernement de coalition. Les dirigeants travailliste et PMSD sont en désaccord sur plusieurs sujets. Ils sont divisés notamment sur des questions de politique étrangère, de la gestion municipale et de l'attitude à adopter à l'égard des dirigeants du Mouvement Militant Mauricien (MMM) Ces derniers, dont Paul Bérenger, venaient d'être libérés après une année passée en prison.

Sir Seewoosagur Ramgoolam n'appréciait pas certaines initiatives de son ministre des Affaires étrangères Gaëtan Duval. Il n'était pas non plus satisfait des pratiques gestionnaires qui avaient cours dans les municipalités dirigées par des élus PMSD. Et enfin, alors que Gaëtan Duval prônait une politique sans concession vis-à-vis du MMM, les travaillistes, eux, étaient prêts à dialoguer avec les militants.

C'est avec ces questions en toile de fond que le Premier ministre, Sir Seewoosagur Ramgoolam décida de démettre de leurs fonctions ministres et secrétaires parlementaires PMSD. Ainsi, un communiqué émis par le bureau du Gouverneur général, dans la soirée du lundi 17 décembre 1973, annonce la révocation des ministres Gaëtan Duval, Guy Marchand, Da Patten et Cyril Leckning.

Les secrétaires parlementaires Krishna Ramlogun, Abdool Carrim et Reynald Olivier sont également limogés.
Gaëtan Duval et ses troupes  restèrent  dans l’opposition jusqu’en 1976. Battu aux élections de décembre 1976, Sir Seewoosagur Ramgoolam fit appel aux députés du PMSD pour former un gouvernement avec une courte majorité.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires