Batterie-Cassée: agressé à coups de brique, il décède après plus d’un mois

Avec le soutien de
Jean Kevin Raphael avait été admis à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo le 7 novembre.

  Jean Kevin Raphael avait été admis à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo le 7 novembre.  

Il était dans un état critique. Admis aux soins intensifs de l’hôpital Dr A.G.Jeetoo depuis le 7 novembre, Jean Kevin Raphael, 31 ans, n’a pas survécu à ses blessures. L’habitant de Batterie-Cassée, qui avait été agressé à coups de brique, est décédé ce dimanche 16 décembre.

L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin et le Dr Prem Chamane a attribué le décès à une septicémie.

C’est le 7 novembre que l’agression s’est produite. Lorsque la police d’Abercrombie est arrivée sur place, à Batterie-Cassée, une centaine de personnes hostiles s’étaient amassées. Jean Kevin Raphael avait, lui, déjà été transporté à l’hôpital par des proches. Quant à son agresseur, un dénommé Fadil Jaffur, aussi connu comme Bouboul, il avait déjà quitté les lieux.

Le jeune homme de 21 ans a toutefois été arrêté par la Criminal Investigation Division de Port-Louis le 14 novembre, sous une accusation de serious assault. Il a été maintenu en détention policière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires