Boxe WBA super-moyens: Canelo Alvarez a pris des kilos pour «entrer dans l’histoire»

Avec le soutien de
Le Mexicain Canelo Alvarez (g) et le Britannique Rocky Fielding à l'Empire State Building, à New York, 16 octobre 2018.

Le Mexicain Canelo Alvarez (g) et le Britannique Rocky Fielding à l'Empire State Building, à New York, 16 octobre 2018.

Des kilos en plus pour «entrer dans l’histoire»: le Mexicain Saul «Canelo» Alvarez va tenter samedi de décrocher une ceinture mondiale dans une troisième catégorie de poids en défiant le tenant du titre WBA des super-moyens Rocky Fielding au Madison Square Garden de New York.

En cas de victoire face au Britannique, Alvarez (50 victoires dont 34 par KO, 1 défaite, 2 matchs nuls) qui a déjà décroché des ceintures mondiales chez les super-welters et les moyens, rejoindrait à 28 ans ses illustres prédécesseurs Julio Cesar Chavez, Marco Antonio Barrera ou Juan Manuel Marquez au rang de légende de la boxe mexicaine: tous ont été sacrés dans trois catégories de poids différentes.

Après avoir détrôné Gennady Golovkin de ses titres WBA et WBC des moyens en septembre, Alvarez a décidé de passer dans la catégorie supérieure et de défier Fielding, qui défend lui sa couronne WBA pour la première fois après une victoire en juillet contre Tyron Zeuge.

«Je sais que ça va être un combat compliqué, mais j’aime les défis et on est prêt à entrer dans l’histoire», a prévenu Alvarez.

«Trop peu de gens accordent à Rocky Fielding la reconnaissance qu’il mérite, mais il est quand même champion du monde. Je sais les risques auxquels je suis confronté, je me suis entraîné très dur comme d’habitude», a-t-il assuré.

- «Meilleur boxeur» -

«Aucun combat n’est facile. Ce n’est pas un secret que je suis un meilleur boxeur et que j’ai plus d’expérience, mais je prends un risque en entrant dans la zone de confort d’un champion et dans sa catégorie de poids. C’est un risque qui rend le combat équilibré», a ajouté Alvarez, qui a confié vouloir revenir aux poids moyens après son combat face à Fielding.

Le Britannique de 31 ans (27 victoires dont 15 par KO, 1 défaite) n’a clairement pas la faveur des pronostics, mais pour le promoteur d’Alvarez Oscar De La Hoya, le changement de catégorie de son poulain pourrait s’avérer périlleux.

«Monter d’une catégorie de poids est dangereux», a averti De La Hoya.

«Fielding est naturellement grand et fort. Si un boxeur est convaincu qu’il va gagner facilement contre un gars que personne ne connaît, ça peut être très dangereux», a-t-il ajouté.

Fielding se satisfait lui de son rôle d’outsider.

«Personne ne me donne une chance de gagner. Je ne ferais pas ce voyage si je n’y croyais pas. Je me suis entraîné dur pendant 10 semaines. Je sais que (Canelo) est un combattant d’élite et qu’il a battu les meilleurs boxeurs de la division inférieure, mais maintenant, il est dans ma catégorie», a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires