Accusé d’avoir tué un piéton: non-lieu pour le conducteur

Avec le soutien de
Le conducteur Mahadeven Mardaymootoo était accusé d’homicide involontaire devant la cour intermédiaire.

Le conducteur Mahadeven Mardaymootoo était accusé d’homicide involontaire devant la cour intermédiaire.

L’affaire a été classée. Mahadeven Mardaymootoo a bénéficié d’un non-lieu en cour intermédiaire. L’homme de 30 ans était accusé d’homicide involontaire par imprudence après avoir mortellement percuté France Johnny Chinnapien sur la route à Riche-Terre. Il avait plaidé non coupable.

Le drame s’est produit le 23 août 2015. Mahadeven Mardaymootoo avait expliqué, dans sa déposition, que France Johnny Chinnapien avait surgi devant son véhicule. À ce moment-là, il prenait la route de Grand-Baie pour se rendre à Port-Louis. Il roulait à 55/60 km/heure sur la voie lente. De préciser que la route n’était pas éclairée. 

«Tout à coup, une personne en T-Shirt rouge a surgi devant moi… mo’nn koup volan ek mo’nn santi enn kikenn ki fi’nn tap koté divan sofer. Mo’nn trouv dimounn pé galoupé ek mo’nn per zot vin bat mwa», avait-il ajouté pour expliquer pourquoi il s’était sauvé du lieu de l’accident. 

En cour, la mère de la victime avait, de son côté, raconté que le jour du drame, son fils s’était enfui de l’hôpital psychiatrique de Brown-Séquard à Beau-Bassin. «La famille le cherchait ce jour-là et on avait appris qu’il se trouvait sur l’autoroute», avait-elle indiqué.

Considérant ces éléments, l’accusé a été acquitté. Il était représenté par Me Asif Moollan.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires