ICAC: un quadragénaire arrêté pour blanchiment d’argent

Avec le soutien de
L’ICAC le poursuit pour blanchiment d’argent.

L’ICAC le poursuit pour blanchiment d’argent.

Denis Patrick Juganaden, 44 ans, a été arrêté par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) suite à une dénonciation anonyme. Il avait fourni un faux certificat d’incorporation à l’Agricultural Marketing Board pour obtenir un contrat. Il est accusé de blanchiment d’argent.

C’était en 2013 que l’accusé a répondu à un appel d’offres de l’AMB. Sa compagnie, Seven Sept Ltd, décroche un contrat pour l’approvisionnement de 392 tonnes d’oignons de Madagascar. Le montant total du contrat était de $ 181 100, soit, environ Rs 6 millions.

Mais l’AMB n’a reçu qu’une partie de la commande. Ne voyant pas arriver le reste, une enquête est menée et l’AMB découvre le pot aux roses. Le certificat d’incorporation de la compagnie de Denis Patrick Juganaden est un faux.

Pendant l’enquête, Ia commission anti-corruption a découvert que la somme que le suspect a  encaissé a été utilisée pour rembourses ses dettes et financer la rénovation de ses biens immobiliers. Il a été arrêté sous une charge de blanchiment d’argent.

Denis Patrick Juganaden a comparu devant le magistrat Balluck en Cour de district de Port-Louis. Il a été libéré contre une caution de Rs 30 000 et a signé une reconnaissance de dettes de Rs 500 000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires