DJI osmo pocket: un stabilisateur camera de poche au bout des doigts

Avec le soutien de

Les sites spécialisés plébiscitent l’Osmo Pocket comme le stabilisateur le plus petit du monde. Ce dispositif camera per- met à DJI de rivaliser avec son concurrent GoPro et son Gimbal Stabiliser, utilisé pour filmer grâce au smartphone.

Avec l’Osmo Pocket, vous pourrez filmer de manière fluide et stable vos vacances, votre mariage ou tout autre événement spécial. Au bout de l’Osmo Pocket vient se planter une nacelle stabilisée sur trois axes avec un module photo/ vidéo et un capteur de 1/2,3”, compta- bilisant pas moins de 12 Mégapixels en mode photo. En vidéo, l’Osmo Pocket est capable de filmer en UHD (4K) à 60 images par seconde et 100 Mbps. Sur ce dispositif, trois stabilisations existent : le Gimbal, l’électronique et la stabilisation d’image. Le format Jpeg ou RAW est pris en charge pour la photo.

L’Osmo Pocket ne mesure que 12 cm de haut, soit environ 4 pouces et ne pèse que 200 grammes. L’appareil est do- té d’un écran d’un pouce. L’enregistrement des vidéos se fait sur carte microSD dans le slot, jusqu’à 256 Giga octets (Go). Il n’y a pas de mémoire interne comme sur le Mavic Air 2.

DJI intègre les fonctionnalités qui ont fait le succès des drones et des précédents modèles d’Osmo. La nouvelle caméra propose l’ActiveTrack, qui permet de déterminer un sujet à suivre, la caméra s’occu- pant du reste. C’est une fonctionnalité du Mavic Air2. Il y a aussi le Face- Track, qui reprend ce principe en l’appliquant plus spécifiquement à la reconnaissance des visages. Il permet de verrouiller un visage au centre de la vidéo, ce qui peut s’avérer très pratique, no- tamment pour le mode Selfie. Vous trouverez aussi un mode Timelapse ou panorama.

À l’arrière du cardan se trouve un petit écran tactile d’un pouce, qui vous permet de voir ce que voit l’appareil photo pour le cadrage, de définir les modes de prise de vue, de visionner des séquences et de régler les paramètres. La petite caméra est équipée de deux microphones inté- grés. Il est donc possible de connecter un micro-externe. Il faudra passer par un adaptateur relié à la prise USBC, située sous le pied de la caméra, empêchant dès lors toute recharge par une batterie externe. La batterie donne deux heures d’autonomie ou 140 minutes en 1080p (Full HD) avec 30 images par seconde.

Le port universel DJI sous l’écran permet de connecter un iPhone avec un connecteur d’éclairage ou un téléphone Android avec l’USB-C afin qu’il puisse fonctionner comme un moniteur plus grand. Grâce au DJI Mimo, de nouvelles fonctionnalités exclusives à l’Osmo Pocket seront dévoilées à son utilisateur.

Le premier est le mode Histoire. Il comprend dix modèles, mais il n’est pas simplement un éditeur de vidéo: il va contrôler le mouvement de la caméra pour obtenir les plans requis.

Il y a aussi le mode Pro, qui est le mode long métrage. Il vous permet de contrôler les paramètres de l’appareil photo tels que l’exposition, et de prendre des photos sous un faible éclairage et d’obtenir d’excellents rendus. À savoir que l’Osmo Pocket ne dispose pas de connexion Wifi par défaut, mais il existe un module Wifi en option pour piloter la caméra à distance. Les accessoires de l’Osmo Pocket sont comme suit : étui à recharge, module sans fil, perche, caisson étanche, support pour accessoires, filtres ND, molette de contrôle, adaptateur prise jack 3.5mm, un étui simple et une base de démontage rapide.

Le prix de l’Osmo Pocket est annoncé à 349 euros, soit entre Rs 12, 000 et Rs 14, 000 pour une livraison en décembre. One.O.One lancera les précommandes vers la fin de décembre sur le : 211-0955

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires