Parc des princes: dans les coulisses d’une soirée VIP

Avec le soutien de
Azmaal Hydoo, journaliste de «l’express», en compagnie  des officiels d’«Emirates».

Azmaal Hydoo, journaliste de «l’express», en compagnie  des officiels d’«Emirates».

Leonardo Di Caprio, Mick Jagger, Khabib Nurmagomedov, Nicolas Sarkozy, Didier Deschamps. La venue de Liverpool au Parc des Princes a attiré une sacrée brochette de people mercredi soir, 28 novembre. Nous avons saisi cette occasion pour aller tester les coulisses d’une soirée VIP dans le Lounge d’Emirates à l’occasion du choc PSG-LFC en Ligue des champions mercredi.

Leonardo di Caprio et sa girlfriend Camilla Morrone assistant au match de mercredi au Parc des Princes.

Depuis son rachat par Qatar Sports Investment en 2011, pour 50 millions d’euros, le Paris Saint-Germain (PSG) a subi un relifting pour devenir un club puissant qui pèse aujourd’hui 850 millions d’euros (selon KPMG). Avec, au passage, un relooking du stade au coût de 75 millions d’euros. Ce qui a fait basculer le club dans une autre dimension et l’a rendu très tendance.

Les places en loge sont désormais de précieux sésames qu’on s’arrache. À titre d’exemple, le carré VIP du PSG peut accueillir 242 places alors qu’il y a 1 000 demandes par match (selon un article de capital.fr). À noter qu’il y a 4 400 autres places en loge payantes.

Emirates et son service haut de gamme : ici le barman Tristan Dalverny.

Le jour du fameux PSG-Liverpool, nous arrivons donc en avance au stade pour profiter au maximum de la soirée. Direction la porte L en tribune Borelli, après plusieurs contrôles de sécurité où il faut présenter son billet et une pièce d’identité.

À l’approche de notre entrée, nous constatons que les bus des gars de Thomas Tuchel et Jürgen Klopp sont déjà arrivés et que nous allons emprunter le tapis rouge réservé aux joueurs devant l’entrée principale portant les inscriptions «Ici c’est Paris». Plusieurs supporters poireautent derrière les barrières de sécurité à l’affût d’un autographe de VIP. Ils ont sans doute vu sur le net que l’acteur de Titanic et le chanteur des Rolling Stones, Mick Jagger seraient dans la place ce soir ?

Didier Deschamps et sa femme Claude.

Une fois à l’intérieur du stade, nous nous retrouvons face à une rangée d’hôtesses qui semblent être alignées au millimètre près. Dès qu’on s’approche, l’une d’entre elles se précipite pour vous aiguiller vers votre loge. Des salons UEFA et Champions League se trouvent au bas, ceux des sponsors au premier étage, et ceux du carré VIP, qui sont les invités personnels du président du club Nasser El Khelaïfi, au deuxième. Dans le passé, Rihanna, Beyoncé et Jay Z sont venus…

Nous voilà dans un impressionnant couloir avec toutes sortes de logesn: Nike, Conforama et même Kylian Mbappé ! Au bout du couloir, l’Emirates Club, en forme de cockpit représentant l’intérieur d’un A380. Très original.

Nicolas Sarkozy et la mairesse Anne Hidalgo.

Dès lors, un traitement princier vous attend. On prend votre veste, on vous met à l’aise. Le personnel est extrêmement sympathique. Nous faisons connaissance avec Cédric Renard et Smail Boudjennah, responsables des ventes chez Emirates.

Et nous embarquons pour un décollage gustatif avec boissons et nourriture à volonté : champagne, vins, jus de fruit… Mais encore ? Terrine de foie gras, chips de pain raisins noisette, crevettes papillons yuzu, vulcano volaille Singapour, crack Saint-Jacques, gambas pois chiches et curcuma, poêlée de bœuf à la royale et foie gras… On vous épargne le fromage et les desserts.

Au bar, Tristan Dalverny, 23 ans, est très concentré. Normal, PSG-Liverpool est le plus gros match de la saison jusqu’ici et la direction a mis l’accent pour que tout soit parfait. En trois ans passés ici, ce dernier nous dit avoir notamment eu la chance de rencontrer l’humoriste Issa Doumbia.

L’Emir du Qatar, Hamad al-Thani.

En tribune, nous avons droit à des couvertures à l’effigie du club. Bonne idée vu que le thermomètre est très capricieux à ce moment de l’année ! Nous sommes tellement bien installés que bon nombre d’invités ne vont pas voir l’échauffement des joueurs et arrivent même après le coup d’envoi. Sans compter que le même service est disponible à la mi-temps et à la fin du match.

Entre nous, les pronostics vont bon train, surtout que le vainqueur du concours de pronostic recevra un cadeau à la fin. 4-0, 2-0, 1-0, 2-1. Optimistes ces invités qui prennent fait et cause pour le PSG ! La plupart ne jurent que par Mbappé et Neymar. On n’a pas poussé l’impolitesse jusqu’à leur demander s’ils connaissaient d’autres joueurs…

Alain Prost et Pierre Mènes.

Parmi les personnalités rencontrées : Christophe Bouchet, ancien journaliste et président de l’OM de 2002 à 2004, ou encore Basile Boli qui a expliqué à un couple chinois qu’il était un ancien footballeur pro qui a gagné la Ligue des champions et qu’il n’était absolument pas supporter du PSG !

Au niveau de l’ambiance, le Parc des Princes est plein à craquer et les supporters jouent leur rôle de 12e homme à fond. Ça tombe bien, le PSG est dans un bon jour et ils poussent leur équipe vers la victoire. 2-1 pour Paris. Belle victoire. L’émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al-Thani, arbore un large sourire. Leonardi Di Caprio et sa compagne, le modèle argentino-américain Camilla Morrone, n’ont pas fait le déplacement pour rien.

Liverpool n’a guère brillé, son attaque a perdu l’étincelle de la saison passée alors que l’arbitrage pro-parisien fait aussi rage en coulisses. Nous recevons une photo souvenir de notre passage en ce lieu magique et un cadeau (différent à chaque match). L’expérience se termine là et nous en repartons comblés. Au royaume du luxe, le PSG a définitivement gagné sa place, en attendant que Neymar and co. le portent aussi haut en termes de résultats sportifs.

Azmaal Hydoo (de Paris)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires