Christopher Robin: une aventure bon enfant pour petits et grands…

Avec le soutien de

Résumé, le temps a passé. Jean-Christophe, le petit garçon qui adorait arpenter la Forêt des Rêves bleus en compagnie de ses adorables et intrépides animaux en peluche, est désormais adulte. Mais avec l’âge, il est devenu sérieux et a perdu toute son imagination. Pour lui rappeler l’enfant attachant et enjoué qu’il n’a jamais cessé d’être, ses célèbres amis vont prendre tous les risques, y compris celui de s’aventurer dans notre monde bien réel…

La note 7/10

C’est sûr, l’intégralité du catalogue Disney finira par passer à la moulinette de la version live pour ses personnages de cartoons, et la nouvelle «victime» est Winnie l’ourson, avec ce Jean-Christophe & Winnie. Pour mémoire, le personnage de Winnie l’ourson a été créé dans les années 20 par Alan Alexander Milne pour les histoires et Ernest Howard Shepard pour les illustrations, et le dessin animé de Disney datant de 1977 en a fait une star mondiale, avec une série animée populaire auprès des petits et sept films animés au compteur.

On pouvait donc craindre la disparition de tout charme une fois les dessins remplacés par des peluches animées et les humains incarnés par des acteurs de chair et de sang. Le début du métrage laisse d’ailleurs poindre une inquiétude : on sent bien que les scénaristes n’ont pas grand-chose à raconter et tentent de compenser ce manque d’inspiration par un prétexte un peu simplet. Durant les 30 premières minutes, l’histoire de Jean-Christophe, adulte ayant perdu sa capacité d’émerveillement et noyé sous les responsabilités, apparaît comme un cliché du genre. On se croirait revenu à l’époque des films familiaux généralement portés par Robin Williams. On suit ainsi les pas de ce père de famille accaparé par son travail et qui délaisse sa femme et sa fille. Autant le dire franchement, on se fiche pas mal de ses atermoiements, et ceci même si Ewan McGregor fait beaucoup d’efforts pour éviter toute caricature. On se demande à ce moment précis en quoi un questionnement sur la perte de l’enfance peut intéresser le très jeune public, pourtant cible du film.

Heureusement, le métrage prend peu à peu son envol une fois que le réalisateur se concentre sur les aventures des petites peluches décidément bien mignonnes. Dans la longue séquence finale se déroulant à Londres, le film parvient même à retrouver la saveur des deux Paddington auxquels on pense beaucoup. On apprécie également le discours social déployé par les auteurs, même si une critique des dérives du capitalisme venant d’un produit estampillé Disney peut faire sourire… En ce qui concerne la réalisation, Marc Forster s’acquitte du job sans faire preuve de génie, mais en soignant sa photographie afin de coller au plus près du dessin animé. Bref, les parents peuvent accompagner leurs petits sans redouter de s’y ennuyer. À voir en famille !

Source : Internet

Fiche technique

Titre original : Christopher Robin
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1 h 45
De : Marc Forster
Avec : Ewan McGregor, Hayley Atwell, Jim Cummings, Brad Garrett, Oliver Ford Davies, Adrain Scarborough, Roger Ashton-Griffiths
Salles : Star Caudan, La Croisette, Bagatelle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires