Le café made in Rodrigues sur le marché d’ici mars 2019

Avec le soutien de
Le plan du bâtiment abritant l’usine de transformation de café.

Le plan du bâtiment abritant l’usine de transformation de café.

Dans le village de St-Gabriel, à quelques mètres du centre culturel et des loisirs de Mon-Plaisir, les ouvriers sont à pied d’œuvre. Le travail est en bonne voie. Bientôt s’élèveront de terre une usine de transformation de café, ainsi qu’une boutique pour la vente de ce produit du terroir.

C’est en septembre qu’a démarré ce projet, commandité par la commission de l’agriculture, avec la pose de la première pierre. Le contrat de Rs 17,8 millions a été alloué à la firme Ecobat Ltd à l’issue d’un appel d’offres.

Le plan du site.

L’objectif est que les premiers échantillons de café local puissent être mis officiellement sur le marché d’ici le premier trimestre de 2019, indique Richard Payandee, le commissaire de l’agriculture. «Le café est considéré comme un produit qui possède un potentiel commercial certain. Et nous visons à transformer ce produit dans une démarche d’excellence. Nous voulons atteindre notre objectif qui est de produire localement et de commercialiser notre café», dit-il.

Le café est cultivé sur une superficie 13 hectares à St-Gabriel. Une première récolte a déjà eu lieu. Les équipements pour la production du café ont également été acquis, la commission de l’agriculture ayant octroyé une subvention à hauteur de Rs 500 000 pour l’achat de ces appareils auprès d’une compagnie en Inde.

L’unité de transformation sera utilisée par la Rodrigues Coffee Producers Multipurpose Cooperative Society non seulement pour la production mais également pour le marketing du café, ainsi que d’autres produits locaux. Les éventuels visiteurs auront l’opportunité de faire une balade dans le bâtiment et la plantation de café. Et selon la commission de l’agriculture, la plantation de café sera étendue au village de l’Union au cours de cette présente année financière.

Ce projet est réalisé en collaboration avec la société coopérative du café local, la Rodrigues Coffee Producers Multipurpose Cooperative Society, avec l’expertise technique de Frédéric René Michel Descroix, ainsi qu’avec l’assistance technique des officiers de la commission de l’agriculture.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires