Trou-aux-Biches: des marchands en guerre contre la Beach Authority

Avec le soutien de
Les opérateurs grognent contre la Beach Authority. En cette période, ils affirment que leurs bénéfices ont chuté.

  Les opérateurs grognent contre la Beach Authority. En cette période, ils affirment que leurs bénéfices ont chuté.  

Ils entament, selon leurs dires, une guerre sans relâche contre la Beach Authority (BA). Ces marchands expliquent qu’en raison de la chaleur et du nombre croissant de touristes dans le pays en ce moment, ils ne peuvent plus travailler comme ils auraient dû. Car le nombre de parasols sur la plage est passé de 20 par opérateur, à 12.

Prithee Luchoo, une des opératrices à Trou-aux-Biches, explique qu’elle y travaille depuis 12 ans. «Mais maintenant nous ne pouvons plus faire face à toutes les lois de la BA, qui nous empêchent de travailler. Alors que nous payons plus de Rs 60 000 par an pour pouvoir opérer », explique-t-elle.

De plus, elle dit ne pas comprendre pourquoi les hôtels, eux, peuvent utiliser plus de 12 parasols. «Nek al fer enn letour Mont Choisy, ou pou trouvé komié pe meté laba. Kifer isi pe fer tou sa zes la ?», poursuit-elle.

Jean Paul Ballias, un autre opérateur, est du même avis. «Beaucoup de Mauriciens gagnaient leur vie grâce à ce métier. Mais maintenant personne ne voudrait se consacrer à ce travail car il y a trop de restrictions. Kan ariv lafin la zourné, nu pa trouvé mem profi la», déplore-t-il.

La grogne se fait aussi sentir du côté des touristes eux-mêmes. Car moins de transats équivaut à moins de temps passé sur la plage. «Nous ne sommes pas habitués à une telle chaleur et nous ne pourrions la supporter sans parasol. Pour pouvoir en profiter, nous devons faire la réservation un jour avant. S’il n’y en a plus, nous sommes forcés de rester dans notre chambre», expliquent-ils.

Du côté de la BA, personne ne veut se prononcer sur la question.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires