Projets hôteliers à Les Salines: les objections se multiplient

Avec le soutien de
Les habitants contestent la construction de la route car elle n’offre pas d’accès à la mer.

Les habitants contestent la construction de la route car elle n’offre pas d’accès à la mer.

Premières contestations pour Stella Di Mare (Mauritius) Ltd. Cette compagnie fait partie des Salines Peninsula, qui a pour projet de construire un hôtel cinqétoiles aux Salines Koenig, Petite-Rivière-Noire, au coût d’un milliard de roupies. Stella Di Mare (Mauritius) Ltd a déposé son dossier début novembre au ministère de l’Environnement pour l’obtention d’un permis Environmental Impact Assessment (EIA) dans lequel le promoteur s’engage à créer 350 emplois directs.

Mais les habitants ne l’entendent pas de cette oreille. Résidents, forces vives et pêcheurs, avec le soutien du conseil du village, demandent au ministère de ne pas accorder de permis EIA au groupe Stella. L’une des conditions requises avant toute demande EIA, c’est d’organiser une consultation publique avec les riverains. Or cela n’a pas été fait, déplore Soopaya Veerapen, président des forces vives de GrandeRivière-Noire, dans une lettre adressée au ministère de l’Environnement.

Ils estiment que les habitants de Grande-Rivière-Noire, Petite-Rivière-Noire et La Preneuse sont dans le flou, non seulement concernant les implications environnementales d’une telle construction, mais aussi parce qu’aucun détail n’est disponible sur le plan social du promoteur. Les associations locales n’ont pas été informées non plus. Il aurait dû y avoir une consultation publique avec les habitants se trouvant dans le «catch- ment area», non pas se faire «en catimini» à Tamarin. En effet, Stella Di Mare (Mauritius) Ltd se défend et dit avoir toutes les procédures en organisant une séance d’explications avec les habitants de la région dans ce village.

«Nous ne sommes pas contre le développement. Nous demandons simplement de donner des éclaircissements recherchés», poursuit Soopaya Veerapen, qui souhaite aussi qu’une visite des lieux soit organisée.

Outre ces manquements, les forces vives réclament des informations sur un autre projet dans la région. Celui de Hyvec Partners, qui a l’intention de développer un projet sur trois arpents à hauteur de Rs 1 milliard.

Validité du permis eia

Stella Di Mare (Mauritius) Ltd, qui possède des établissements hôteliers en Égypte et à Dubaï, est aussi propriétaire de la chaîne Sea Resorts Hotels à Maurice. Seapoint Boutique Hotel, Seaview Calodyne Lifestyle Resort, Seasense Boutique Hotel and Spa font partie du groupe.

Aux Salines Koenig, le promoteur envisage de construire 20 villas de luxe, 18 suites et 179 chambres qui seront situées entre l’îlot Fortier et la baie de Petite-Rivière-Noire, sur un terrain de 25 arpents appartenant à l’État, avec une plage longue de 500 mètres. Le bail n’aurait pas encore été signé avec le gouvernement.

«Nous voulons savoir comment le permis EIA du promoteur, qui avait été émis avant 2012, est toujours va- lide alors qu’on sait qu’un tel permis est valable pour trois ans seulement», se demande un membre de l’association des pécheurs. Il faut éclaircir ces zones d’ombre au plus vite, selon lui, alors que le groupe vient de déposer une demande de Building and Land Use Permit auprès du conseil de district de Rivière-Noire.

Les Salines Peninsula accueillera plus de six établissements hôteliers, qui nécessiteront des investissements de plus de Rs 20 milliards. Pour cela, le gouvernement a consenti à investir dans les infrastructures nécessaires, dont la construction d’une route au coût de Rs 500 millions, qui est décriée car ne prévoyant pas des accès à la plage. Le groupe Beachcomber, lui, est toujours en attente de son permis EIA. Les Salines Beachcomber Resort & Spa, qui comprendra un hôtel de 338 chambres et 56 suites familiales, avait été contesté par Rezistans ek Alternativ. Le mouvement avait soulevé des craintes sur les conséquences d’un tel développement sur les marécages

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires