Sud: trois policiers victimes de «transfert punitif»

Avec le soutien de
Le président du syndicat de la police, le chef inspecteur Jaylall Bhojawon, veut avoir une explication officielle.

Le président du syndicat de la police, le chef inspecteur Jaylall Bhojawon, veut avoir une explication officielle.

Pourquoi trois policiers affectés à la division sud ont-ils été mutés avec effet immédiat samedi ? C’est ce que veut savoir la Police Officers Solidarity Union (POSU), syndicat de la police. Elle a envoyé un courrier en ce sens à Krishna Jhugroo, qui agit actuellement comme commissaire de police.

Les trois policiers ont reçu leurs lettres de mutation le samedi 17 novembre sans aucune explication pour être postés à la division centrale, à partir de lundi. Selon eux, et la POSU, il s’agit d’un cas de transfert punitif, comme l’a subi la policière Toinette.

«Il n’y a jamais eu de reproches concernant ces trois policiers. Ils sont appliqués dans leur travail. Pourquoi ce transfert tombe-t-il maintenant ?» se demande le président du syndicat de la police, le chef inspecteur Jaylall Bhojawon. Selon lui, le syndicat de la police est en possession de faits troublants concernant ces transferts et souhaite avoir une explication officielle.

Selon une source au quartier général de la police, les trois policiers ont été transférés suite à des fuites d’informations concernant une enquête.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires