Punaises: un sexagénaire préfère le banc à son lit d’hôpital

Avec le soutien de
Le retraité a découvert des punaises sur son lit d’hôpital, dans sa taie d’oreiller et sur la couture du matelas.

Le retraité a découvert des punaises sur son lit d’hôpital, dans sa taie d’oreiller et sur la couture du matelas.

«Lorsque j’ai envoyé la main, j’ai retiré une punaise. J’ai soulevé le drap et j’en ai vu plusieurs autres, qui se trouvaient aussi dans mon oreiller.» Effrayé par cette invasion, un retraité qui était admis à la salle 1-3 de l’hôpital SSRN, Pamplemousses, a préféré passer la nuit sur un banc.

Cet incident s’est déroulé dans la nuit de mardi à mercredi. Le retraité, un Portlouisien, a été hospitalisé dimanche soir.

Lorsqu’on lui a donné un lit, il a remarqué que celui-ci abritait des punaises. «Je l’ai fait savoir à un infirmier et il a changé mon lit», raconte l’homme âgé de 68 ans. Dans la nuit, le patient a senti une morsure mais n’y a pas prêté attention et, affaibli, il n’est pas parvenu à réagir. «De dimanche à mardi, j’étais sous perfusion et je ne pouvais rien avaler. J’étais faible. Mardi soir, je me suis senti mieux», souligne-t-il.

Alors que le sexagénaire s’apprêtait à fermer l’œil, il a senti une morsure au cou. Il a découvert des punaises et a alors quitté son lit. «Je me demande comment font les gens qui sont alités. C’est pénible», explique-t-il.

Un infirmier lui a certes proposé de changer son lit, mais il a refusé. «Tous les lits sont infectés, changer de lit ne résoudra pas le problème», fait-il remarquer, soutenant dans la foulée que les toilettes de la salle sont insalubres.

Contacté, l’attaché de presse du ministère de la Santé est resté injoignable pendant plusieurs jours.

Ci-dessus l’état insalubre de la salle de bains.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires