Salaire minimum: Sadien souhaite un réalignement avec le dernier rapport du PRB

Avec le soutien de
Le syndicaliste Radhakrishna Sadien était face à la presse, ce lundi 19 novembre.

Le syndicaliste Radhakrishna Sadien était face à la presse, ce lundi 19 novembre.

La Government Services Employees Association (GSEA) monte au créneau. Le syndicat souhaite que les salaires préconisés par le Pay Research Bureau (PRB) soient alignés sur le salaire minimum pour de nombreux fonctionnaires.

Selon Radhakrishna Sadien, il faut corriger cette injustice. «Nous savons que le PRB a déjà travaillé sur un document en ce sens. Il faut aligner les salaires sur le salaire décidé par le National Wages Consultative Council», a affirmé le syndicaliste lors d’une conférence de presse ce lundi 19 novembre.

Au même chapitre, le président de la GSEA souhaite la nomination d’un nouveau directeur après le départ d’Appanah Nagamah de la direction. Selon Radakrishna Sadien, le bureau doit pouvoir travailler sur le prochain rapport et le publier sans attendre cinq ans. «Le dernier rapport de Dev Manraj sur le PRB avait mentionné trois ans au lieu de cinq ans. Nous souhaitons que le rapport soit publié l’an prochain. Ce n’est pas qu’une question de salaire ; la question des conditions de travail est plus importante», a fait ressortir le syndicaliste.

Le président de la GSEA a, par ailleurs, évoqué les prochaines consultations pour la compensation salariale. Radhakrishna Sadien insiste : tous les employés doivent recevoir leur dû.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x