ICAC: quatre officiers blessés en tentant d’interpeller un fugitif

Avec le soutien de
Les deux voitures endommagées ont été entreposées au siège de l’ICAC.

Les deux voitures endommagées ont été entreposées au siège de l’ICAC.

On se serait cru dans un film d’action… Course-poursuite entre les limiers de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) et Jérome Hansley Neptune, ce lundi 19 novembre. Ce dernier était recherché depuis mars 2017.

L’habitant de Quatre-Bornes, âgé de 37 ans, est soupçonné d’avoir financé l’achat de hors-bords avec Curly Chowrimootoo pour transporter de l’héroïne entre Madagascar et Maurice. Il y a une semaine, les limiers de l’ICAC avaient été mis en présence d’informations à l’effet qu’il se trouvait sur un chantier à Floréal. Ils y ont débarqué ce lundi matin.

Jérôme Hansley Neptune ne s’est toutefois pas laissé faire. Il les a menacés verbalement. Il s’est par la suite engouffré dans une pelleteuse de la marque JCB, avant de foncer sur le véhicule des officiers de la commission anticorruption.

S’en est suivie une course-poursuite entre les officiers et Jérôme Hansley Neptune, qui était au volant de la pelleteuse qu’il maniait de façon à les empêcher de se rapprocher de lui. Ils ont parcouru Floréal, Vacoas, Holyrood No.1, Bassin, Quatre-Bornes jusqu’à Résidence Kennedy.

C’est là que les officiers de l’ICAC se sont trouvés face à une foule hostile d’environ 60 personnes. Ces dernières se sont attaquées à eux à l’aide de sabres, de blocs et même d’un… javelot.

Quatre officiers de la commission anticorruption ont été blessés à la tête et sur le corps et deux voitures ot été endommagées. Les limiers se sont rendus à l’hôpital Victoria, Candos, pour des soins.

L’ICAC ne compte toutefois pas en rester là et entend bien mettre la main sur le suspect. De grosses opérations sont à venir, apprend-on.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires