Bobby Hurreeram sur la rénovation du Parlement: «Pa Pravind Jugnauth kinn aloué kontra !»

Avec le soutien de
Le Chief Whip a vertement critiqué les membres de l’opposition lors d’une conférence de presse ce samedi 17 novembre.

Le Chief Whip a vertement critiqué les membres de l’opposition lors d’une conférence de presse ce samedi 17 novembre.

Il a donné la réplique au leader du Parti travailliste (PTr). Bobby Hurreeram qui animait la conférence de presse du gouvernement, ce samedi 17 novembre, commentait les propos de Navin Ramgoolam concernant la rénovation du Parlement. Lors d’une fonction mercredi, ce dernier avait mis les points sur les i et avait déclaré que c’est Pravind Jugnauth lui-même qui avait loué ce contrat, étant donné qu’il occupait le poste de ministre des Finances à l’époque. Ce que conteste catégoriquement le Chief Whip. «Zot koz enn paké kozé, mé zot blié ki sé zot PTr ki ti donn kontra Rs 300 000 à Dawood Rawat. É Navin Ramgoolam enn menter kan li dir ki sé minis finans an 2010 kinn donn kontrat.» De préciser que «mo éna enn copi enn let ki dir ki sé an 2009 ki kontra inn aloué».

Remonté contre l’opposition, Bobby Hurreeram a poursuivi en affirmant que «l’opposition doit se reprendre. Mais pour ce faire cela nécessite un ‘homework’. Or cela se voit clairement qu’elle est en panne». Le chef de file rouge en a, lui aussi, pris pour son grade. Le Chief Whip condamne vivement les agissements de faire de Shakeel Mohamed qui avait fait une vidéo en direct du Parlement mardi. Une vidéo sur laquelle il disait «parlman pé koulé». Selon Bobby Hurreeram, «Shakeel Mohamed a tenu des propos désobligeants».

Le président du Mouvement patriotique (MP) n’a, lui aussi, pas été épargné. Il soutient qu’il y a un retard tardif d’Alan Ganoo notamment concernant le dossier de l’ICT Act. «Zamé dan so diskour linn vinn koz mazorité ¾. Li pann mem fer antors a la démokrasi. Monn lir so diskour linn dir péna nanié pou dir é kan dimounn kozé lerla li fer konférans dépres. Olié débat dan parlman li atann ki lézot kozé. Linn atann tapaz sertin média pour rant ladan», a souligné le Chief Whif. Lors de son point de presse, Alan Ganoo avait soutenu que les amendements apportés à l’ICT Act représente «une entorse à la démocratie». Raison pour laquelle, a-t-il déclaré, «son parti fera tout pour faire reculer le gouvernement».

Zouberr Joomaye s’est, lui, attardé sur les «exploits» réalisés par Maurice à l’échelle internationale. «L’image de Maurice à l’étranger a pris une autre dimension. Ena Mo Ibrahim kinn klas nou prémié an Afrique lor good governance ek sékirité, World Bank Report lor ease of doing business dir ki Moris 20e lor 100 pei.» Selon lui, «tout cela démontre que le gouvernement fait son travail». De citer une liste de choses dont l’investissement et les projets de développements à Maurice qui, dit-il, ont connu une hausse depuis que le gouvernement est au pouvoir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires