Maison saccagée à Gros-Billot: fin de cavale pour Vishal Shibchurn

Avec le soutien de
Vishal Shibchurn a été incriminé comme étant le cerveau des incidents survenus à Gros-Billot, samedi 3 novembre.

Vishal Shibchurn a été incriminé comme étant le cerveau des incidents survenus à Gros-Billot, samedi 3 novembre.

C’est accompagné de son homme de loi, Me Kailash Trilochun, que Vishal Shibchurn s’est rendu à la Criminal Investigation Division de Rose-Belle, ce vendredi 16 novembre. Il était recherché depuis la semaine dernière dans le cadre des incidents survenus à Gros-Billot dans la soirée du samedi 3 novembre.

Un groupe d’une vingtaine d’individus cagoulés ont saccagé la maison d’une habitante de la localité ce soir-là. Des coups de feu ont également été tirés. Blessant un adolescent de 17 ans, ainsi qu’un autre jeune de 18 ans. Arrêtés, ils ont tous deux incriminé Vishal Shibchurn comme étant le cerveau de cette affaire. 

Ce dernier était recherché depuis la fin de la semaine dernière. Lundi 12 novembre, il avait échappé à la police, qui avait mené une opération dans un champ du Val, où il se cachait. Mis en présence de certaines informations, des commandos Marcos de la National Coast Guard, des éléments du Groupe d’intervention de la police mauricienne, la Special Supporting Unit et la CID s’étaient rendus sur les lieux pour le capturer. Mais il avait réussi à s’enfuir.

À savoir que depuis samedi 10 novembre, il ne se présente plus au poste de police de sa localité, alors que c’est là l’une des conditions de sa remise en liberté conditionnelle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires